Un survivant du double attentat du stade d’Istanbul tué lors de l’attaque sur le club

© REUTERS / Osman OrsalLa police sécurise une zone près d'une boîte de nuit à Istanbul, suite à une attaque armée, Turquie, 1 janvier 2017
La police sécurise une zone près d'une boîte de nuit à Istanbul, suite à une attaque armée, Turquie, 1 janvier 2017 - Sputnik France
Un agent de sécurité turc, qui avait survécu aux explosions du 10 décembre qui ont eu lieu près d’un stade à Istanbul, a trouvé la mort lors de l'attaque du club dans la nuit du Nouvel An.

L'une des victimes de l'attaque sur la boîte de nuit à Istanbul était un homme qui a survécu au double attentat du 10 décembre qui s'est déroulé près du stade de la ville, tuant plus de 40 personnes, informe le journal Daily Sabah.

Attentat d'Istanbul - Sputnik France
Istanbul: la fuite du terroriste présumé enregistrée par une caméra

L'attaque armée contre la boîte de nuit Reina à Istanbul a eu lieu la nuit du Nouvel An. Selon les informations des médias, les gens déguisés en Père Noël ont ouvert le feu avec des fusils d'assaut Kalachnikov.

Le gouverneur d'Istanbul Vasip Şahin a plus tôt précisé que l'attentat avait été effectué par un solitaire. Selon les dernières informations, l'attaque a coûté la vie à 39 personnes, 69 ont été blessées.

L'agent de sécurité Fatih Çakmak était en service au moment de l'attaque et a été l'une des premières victimes de la fusillade.

An armoured police vehicle blocks a road leads to a nightclub where a gun attack took place during a New Year party in Istanbul, Turke - Sputnik France
Une Franco-Tunisienne morte dans l'attentat à Istanbul
Le 10 décembre, dans l'une des zones centrales d'Istanbul, Besiktas, à côté du stade Vodafone Arena une heure et demie après la fin d'un match entre les clubs de football turcs Besiktas et Bursaspor, une voiture piégée a explosé.

L'attaque a eu lieu près de bus de la police, qui assurait la sécurité lors du match, au milieu de la circulation, tandis qu'un kamikaze s'est fait exploser dans le parc voisin de Maçka, malgré l'intervention policière. Quelque 37 policiers et huit civils ont été tués ce soir-là.

Fatih Çakmak a échappé à l'attaque, mais a été tué 20 jours plus tard.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала