Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Trump contre la remise en liberté des prisonniers de Guantanamo

© REUTERS / Carlo AllegriU.S. Republican presidential nominee Donald Trump appears at a campaign roundtable event in Manchester
U.S. Republican presidential nominee Donald Trump appears at a campaign roundtable event in Manchester - Sputnik France
S'abonner
Le président élu américain est catégoriquement contre la pratique de libérer des prisonniers hautement dangereux de la prison de Guantanamo que le président sortant avait promis de fermer juste après son élection en 2008.

Il faut cesser de libérer des prisonniers de Guantanamo, a estimé Donald Trump sur son compte Twitter :

« Il ne doit pas y avoir davantage de remises en liberté de prisonniers de Guantanamo. Ce sont des gens extrêmement dangereux et il ne faut pas leur permettre de retourner sur le champ de bataille ».

En réponse, le Pentagone a affirmé poursuivre la politique précédente ayant pour but de fermer la prison. Ainsi, le président sortant Barack Obama restera fidèle à son plan jusqu'à la fin de son mandat.

De même, la Maison Blanche considère la possibilité de procéder à de nouveaux transferts. « Je crois qu'il y aura de nouveaux transferts », a déclaré le porte-parole du président Obama Josh Earnest peu de temps après la déclaration de M. Trump.

Guantanamo - Sputnik France
Guantanamo, grande école du terrorisme?
La prison de Guantanamo a été créée dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001 qui ont fait près de 3 000 morts afin de détenir des terroristes présumés, sans procès et souvent sans mise en examen.

Barack Obama, qui comptait fermer la prison pendant la première année de son mandat, a présenté en février un plan de fermeture de la prison, mais il est confronté à l'opposition des législateurs républicains et de certains démocrates au Congrès.

Le plan du président américain Barack Obama prévoit de transférer dans des prisons américaines de haute sécurité les quelques dizaines de prisonniers restant, mais la loi prohibe de tels transferts vers le continent.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала