«Cyberattaques russes»: Washington n’a-t-il pas encore pu «monter un dossier»?

© AFP 2022 JIM WATSONDonald Trump
Donald Trump - Sputnik France
Le renseignement américain a reporté un point de presse spécial sur les prétendues cyberattaques russes, ce qui a étonné le président élu Donald Trump. Il en déduit qu’aucune preuve de la culpabilité russe n’a encore été recueillie.

Un point de presse spécial du renseignement américain au sujet des prétendues cyberattaques russes contre les serveurs américains a été reporté au 6 janvier, a raconté le président élu sur sa page Twitter.

Donald Trump - Sputnik France
Pourquoi les sanctions antirusses sont un cadeau pour Trump
« Le point de presse du "renseignement" sur le prétendu "piratage russe" a été reporté à vendredi. Sans doute besoin de plus de temps pour monter un dossier. Très étrange ! »

Le 2 janvier, le futur porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer a annoncé que le point de presse spécial devrait avoir lieu cette semaine, mais après que le président sortant Barack Obama aura reçu le rapport final des services secrets à ce sujet.

Jusqu'ici, le renseignement américain n'a pas pu présenter à Donald Trump de preuves convaincantes d'une implication russe dans les cyberattaques contre des organisations politiques américaines, selon lui.

Russlands Präsident Wladimir Putin (Archivbild) - Sputnik France
Et si la non-expulsion des diplomates US par Poutine avait un sous-entendu «troublant»?
Le 29 décembre, les États-Unis ont adopté de nouvelles sanctions contre des citoyens et organisations russes. 35 diplomates russes et membres de leurs familles ont été expulsés du pays en 72 heures, le tout sous prétexte des prétendues cyberattaques russes contre les États-Unis. Moscou a refusé de répondre par des mesures analogues.

La Russie rejette les accusations en question.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала