Rex Tillerson happé par la vague antirusse

© AFP 2022 Eric PiermontRex Tillerson
Rex Tillerson - Sputnik France
Rex Tillerson, qui sera bientôt le nouveau secrétaire d’État des USA, a tenu des propos qui témoignent de l'"hystérie" des adversaires du nouveau président américain et prouvent sa "nature artificielle", estime Alexeï Pouchkov, président de la commission du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) pour la politique d'information.

En audience au Sénat, Rex Tillerson, considéré comme un ami de longue date de la Russie, a soutenu la position officielle de Washington concernant la Crimée et les sanctions contre la Russie et a déclaré que la Maison blanche avait donné une "réponse faible" aux actions de Moscou.

Chairman and CEO of US oil and gas corporation ExxonMobil, Rex Tillerson, speaks during the 2015 Oil and Money conference in central London on October 7, 2015 - Sputnik France
Le futur secrétaire d’État US vendra ses actions du géant russe Yandex
« Pendant les audiences Tillerson a exprimé la position du mainstream politique américain, ce qui prouve une nouvelle fois la nature artificielle de l'hystérie des adversaires de Trump », a écrit Alexeï Pouchkov sur Twitter.

Au sujet de la « guerre médiatique » des médias libéraux américains contre le républicain milliardaire, le parlementaire russe ajoute: « Principal intrigue de janvier: que fera encore la coalition des ennemis de Trump pour miner sa légitimité politique et le lier pieds et mains? »

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала