Négos de l'opposition syrienne: Ahrar al-Sham, lié à al-Nosra, refuse de signer

© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosNégociations de l'opposition syrienne: 4 groupes refusent de signer le document final
Négociations de l'opposition syrienne: 4 groupes refusent de signer le document final - Sputnik France
Le document obtenu à l’issue de la rencontre d’Ankara énonce les conditions établies par les groupes armés d’opposition pour former une délégation qui participera aux pourparlers sur le règlement du conflit syrien prévus pour fin janvier à Astana.

Bachar el-Assad - Sputnik France
Damas prêt à négocier un référendum constitutionnel à Astana
Un groupe armé proche d'al-Nosra Ahrar al-Sham, Failak al-Sham, le mouvement Bayan et Ahl al-Sham: voici les quatre groupes qui ont refusé ce vendredi d'apposer leur signature sur le texte final élaboré lors d'une rencontre avec l'opposition syrienne à Anakara.

Le document a pourtant été approuvé et signé par 27 des 31 groupes qui se sont réunis dans la capitale turque en vue de discuter des conditions de leur participation aux pourparlers entre Damas et l'opposition qui se tiendront à Astana, au Kazakhstan. Le texte prévoit l'instauration d'un cessez-le-feu de 10 jours à partir du 13 janvier, dans les régions sud de la Syrie et à Damas, et énonce les exigences pour former une délégation unique qui se rendra à Astana.

French Foreign minister Jean-Marc Ayrault (R) shakes hands with his Russian counterpart Serguei Lavrov before their meeting at the Quai d'Orsay in Paris on June 29, 2016. - Sputnik France
Lavrov à Ayrault: la rencontre d’Astana sur la Syrie complétera les discussions de Genève
Au total, la rencontre a réuni 31 groupes, un « gouvernement provisoire » formé en 2013 par l'opposition pour faire contrepoids à Damas, ainsi qu'un groupe d'opposants indépendants. Parmi les 27 groupe qui ont signé le texte figurent notamment Ajnad al-Sham, le Front du nord, l'Armée libre d'Idlib, un « gouvernement provisoire » ainsi que les groupes Jaish al-Islam et Fastakim, proches du Front al-Nosra.

Rappelons que Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan se sont entendus pour proposer aux parties en conflits en Syrie de poursuivre les négociations de paix sur un nouveau terrain, à Astana. Selon le président russe, cette rencontre permettra de compléter les pourparlers de Genève.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала