L’Autriche souhaite établir des relations «stables et amicales» avec la Russie

© AFP 2022 HELMUT FOHRINGER / APAAustrian Foreign Minister Sebastian Kurz is pictured during his speech at the OSCE in Vienna, Austria on January 12, 2017
Austrian Foreign Minister Sebastian Kurz is pictured during his speech at the OSCE in Vienna, Austria on January 12, 2017 - Sputnik France
L'Autriche souhaite maintenir et même renforcer des liens bilatéraux amicaux avec la Russie, a révélé le chef de la diplomatie autrichienne Sebastian Kurz évoquant notamment la levée des sanctions antirusses dans une interview exclusive à Sputnik.

Le ministre autrichien des Affaires étrangères, Sebastian Kurz, s'est prononcé en faveur de la levée des sanctions antirusses, s'il y a un progrès « visible » dans la mise en œuvre des accords de Minsk.

« La levée des mesures restrictives économiques de l'UE contre la Russie est liée à la pleine application des accords de Minsk. À mon avis, en cas de progrès visible et vérifiable en ce qui concerne les accords de Minsk, il conviendrait de discuter de la levée progressive de ces mesures », a déclaré M. Kurz dans une interview à Sputnik.

John Kerry - Sputnik France
Les sanctions antirusses ont réuni l’Europe. Vraiment, M. Kerry?
Le chef de la diplomatie autrichienne espère établir des relations « stables et amicales » avec Moscou.

« L'Autriche est fermement attachée à une Union européenne forte et à des relations stables et amicales avec la Russie. Naturellement, nous voulons aussi maintenir et améliorer encore nos liens bilatéraux étroits à tous les niveaux », a-t-il insisté.

Le ministre autrichien s'est rendu en Russie en tant que président en exercice de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui s'efforce de résoudre les crises à travers l'Europe. Au cours de son mandat de chef rotatif de l'OSCE, M. Kurz prévoit d'intensifier la lutte contre le terrorisme et la radicalisation.

D'après lui, la Russie doit jouer un rôle actif dans la recherche de solutions pacifiques aux crises en Europe en utilisant les mécanismes de l'OSCE.

« La Russie peut jouer un rôle décisif dans la promotion d'un dialogue constructif pour résoudre pacifiquement les crises actuelles. Elle peut aider à assurer la capacité de l'OSCE à faire face aux défis auxquels sont confrontés les États participants en supportant les mesures lui accordant les ressources suffisantes afin d'accomplir son large mandat », a-t-il déclaré.

Pentagone - Sputnik France
Le chef du Pentagone exclut la coopération avec la Russie en Syrie
Selon lui, les États participants de l'OSCE sont actuellement confrontés à trois principaux problèmes de sécurité : une nouvelle escalade des conflits violents  une menace croissante pour la sécurité intérieure engendrée par la radicalisation, en particulier chez les jeunes  enfin, une perte de confiance croissante entre les États.

Pendant la présidence autrichienne de l'organisation, M. Kurz espère renforcer la sécurité globale et coopérative et commencer à rétablir la confiance entre les 57 États participants de l'OSCE.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала