Expulsé du parlement britannique pour une question sur l'Ukraine

© AP Photo / Alexander ZemlianichenkoGraham Phillips
Graham Phillips - Sputnik France
Le pilonnage des civils dans le Donbass par les militaires ukrainiens n'est pas au menu des rencontres organisées au parlement britannique à l'occasion de l'anniversaire des relations diplomatiques entre Londres et Kiev. Un journaliste posant des questions trop sensibles l'a appris à ses dépens.

L'armée ukrainienne accroît son groupe sur l'axe Donetsk - Sputnik France
L’armée ukrainienne concentre des blindés et des pièces d’artillerie dans le Donbass
Graham Phillips, célèbre journaliste britannique qui a travaillé dans l'est de l'Ukraine pendant plusieurs années, a été expulsé manu militari du parlement britannique pour avoir posé des questions qui dérangent concernant l'Ukraine.

L'incident s'est produit au cours d'une rencontre au parlement consacrée au 25e anniversaire de la mise en place des relations diplomatiques entre l'Ukraine et le Royaume-Uni. Pendant la rencontre, un journaliste a commencé à poser des questions délicates.

M. Phillips a entre autres demandé pourquoi Londres fermait les yeux sur le fait que les militaires ukrainiens pilonnaient les civils dans le Donbass.
Les participants de la rencontre ont préféré feindre d'ignorer ses questions. M. Phillips a été brièvement interpellé, mais un peu plus tard les policiers l'ont laissé partir.

fragment de l'avion du vol MH17 - Sputnik France
Les journalistes revenus du Donbass sommés par tribunal de supprimer leurs photos
En octobre 2016, le site ukrainien Mirotvorets (Pacificateur), qui affirme lutter contre les « ennemis de l'Ukraine » et qui a publié les noms, les employeurs, les adresses électroniques et les numéros de téléphone d'au moins 4 000 journalistes accrédités dans les républiques autoproclamées du Donbass pour couvrir le conflit dans l'est du pays, a « commandité l'assassinat » de Graham Phillips.

Depuis avril 2014, le sud-est de l'Ukraine est en proie à un conflit armé qui oppose Kiev aux Républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Les hostilités ont fait plus de 9 500 morts et 22 000 blessés, et plus de 1,5 million de réfugiés. Le règlement de la crise fait l'objet de rencontres qui se tiennent dans le cadre du Groupe de contact de Minsk. Depuis septembre 2014, ce groupe a adopté trois documents axés sur la désescalade du conflit.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала