Churchill ou Temple: aucune différence pour Piotr Porochenko

© AFP 2022 Genya SavilovPiotr Porochenko
Piotr Porochenko - Sputnik France
Ce n’est pas la première fois que le président de l’Ukraine, Piotr Porochenko, dévoile sa méconnaissance et ses lacunes historiques. Cette fois-ci, il confond deux hommes politiques britanniques bien connus.

Lors d'une rencontre avec son homologue finlandais Sauli Niinistö, M. Porochenko a voulu épater son interlocuteur en lui montrant ses grandes connaissances de l'histoire mondiale.

Ainsi, en répondant à la question concernant ce qu'il faut attendre de la part du gouvernement britannique, il a décidé de citer Winston Churchill.

« Je déteste la seule idée que ce sont les amis ou ennemis de quelqu'un. Je voudrais rappeler des propos de Churchill: "En politique, il n'existe pas d'amis ou d'ennemis éternels. En politique, il n'y a que des intérêts". Les intérêts des États-Unis n'ont pas été établis par les présidents Bush ou Clinton, ils avaient été définis il y a plus de 200 ans. C'était les intérêts de liberté et de démocratie. L'Ukraine partage les mêmes intérêts: la liberté et la sécurité », a déclaré le président ukrainien.

Petit hic: cette citation connue n'est pas de M. Churchill comme le prétend le chef d'État ukrainien mais d'un autre premier ministre britannique, Henry John Temple.

Der ukrainische Präsident Petro Poroschenko - Sputnik France
L’«occupation ukrainienne» et autres lapsus de Piotr Porochenko

La faute est d'autant plus risible que ces deux hommes politiques appartiennent à des époques historiques différentes.

M. Temple a été premier ministre du Royaume-Uni de 1855 à 1858 et de 1859 à 1865 tandis que son successeur Winston Churchill n'occupera ce poste que 75 ans plus tard, de 1940 à 1945 et de 1951 à 1955.

De ce fait, Piotr Porochenko continue sa lancée bien entamée de lapsus historiques qui apparemment ne surprennent plus personne.

Piotr Porochenko, président ukrainien - Sputnik France
Passer un coup de fil à Porochenko? Un jeu d'enfant selon cet humoriste russe

Il avait déjà inquiété ses concitoyens en évoquant au début de son mandat que le prince Vladimir « luttait contre la horde venue de l'est », oubliant apparemment que toutes les invasions de hordes dataient d'époques postérieures ou bien récemment dans son discours adressé aux militaires de Marioupol il a parlé de l'occupation ukrainienne du Donbass ce qui a été considéré par des internautes comme un lapsus.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала