Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Suède: un viol collectif diffusé en direct sur Facebook suivi par de nombreux spectateurs

© AFP 2021 JEWEL SAMADA man checks facebook on his smartphone while waiting for a train in a metro station in Washington, DC, on May 9, 2012.
A man checks facebook on his smartphone while waiting for a train in a metro station in Washington, DC, on May 9, 2012. - Sputnik France
S'abonner
En Suède, trois hommes ont violé une femme à peine consciente et ont diffusé cet acte en direct sur Facebook. Le crime a été visionné en temps réel par plusieurs dizaines de personnes, qui n’ont pas hésité à partager et commenter la vidéo en direct.

En Suède, trois hommes ont été arrêtés pour le viol présumé d'une résidente de la ville d'Uppsala, dans le sud-est du pays. La scène de l'abus sexuel a été diffusée en direct via Facebook.

Une femme arabe - Sputnik France
Les Marocaines se mobilisent contre la violence sexuelle
Dimanche matin, une Suèdoise a appelé la police de la ville d'Uppsala pour signaler un viol collectif diffusé dans un groupe privé sur Facebook. À la fin de la vidéo, un des hommes a dit en riant: « On t'a violé ».

La police a confirmé que les agents des forces de l'ordre avaient retrouvé la vidéo sur le réseau social. Des dizaines de milliers de personnes font partie du groupe privé ayant retransmis la vidéo. La police a également indiqué avoir trouvé dans un appartement à Uppsala trois hommes, âgés de 19 à 25 ans, et une femme. Selon les médias suédois, la femme était presque inconsciente.

Les hommes ont été immédiatement arrêtés. À ce stade, la police suédoise n'a pas révélé d'information sur les agresseurs présumés.

Josefine Lundgren, la femme de 21 ans qui a alerté la police, a raconté dans une interview au tabloïd suédois Expressen qu'elle avait vu l'un des hommes arracher les vêtements de la victime et se jeter ensuite sur elle. Selon Josefine Lundgren, un des agresseurs était en outre armé.

Soldat français en Centrafrique. Image d'illustration - Sputnik France
Viols en Centrafrique: vers un possible non-lieu pour les soldats français
Facebook Live peut montrer le nombre de personnes regardant simultanément une diffusion. Josefine Lundgren fait état de 60 spectateurs. Certains médias parlent de plus de 200 témoins du viol.

« Trois contre une, hahaha », a écrit l'un des spectateurs dans la section des commentaires.

D'après la presse suédoise, il existerait une autre vidéo où la femme abusée assure qu'elle n'a pas été violée. Des journalistes se demandent si on ne l'a pas forcée à faire cette déclaration.

Comme le relate la chaîne de télévision d'État suédoise SVT, au moment où la police est arrivée dans l'appartement, les hommes étaient en train de filmer la deuxième vidéo.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала