Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une motocycliste iranienne vous apprend ce qu'est un vrai Test Drive

S'abonner
Os cassés, durs entraînements, moqueries, incompréhensions, interdictions… Voici le témoignage troublant d’une Iranienne qui a lancé un défi au monde musulman afin de poursuivre son rêve, celui de devenir motocycliste.

Baran Hadizadeh, une jeune femme de 30 ans, est née et a grandi à Ispahan, en Iran. Malgré les mœurs et coutumes de son pays, Baran a su surmonter tous les obstacles et devenir motocycliste professionnelle.

Tout a basculé le jour où cette Iranienne a vu une course motocycliste à la télévision. Elle a compris que le risque et la vitesse étaient sa destinée. Ensuite, elle a assisté à toutes les compétitions masculines pendant un an et demi.

Baran a alors décidé de briser les stéréotypes de sa société conservatrice. Cela fait déjà cinq ans qu'elle pratique ce sport dangereux.

Tout d'abord, l'Iranienne a été obligée de se battre contre la Fédération du sport motocycliste et automobile de l'Iran afin de décrocher une licence l'autorisant à conduire une moto, car il est interdit aux Iraniennes de conduire des motos sur les routes publiques.

« Chaque fois que je monte sur ma moto, j'oublie immédiatement tous mes problèmes », commente la rebelle interviewée par le journal Tehran Times.

Iranians celebrate on the streets following a nuclear deal with major powers, in Tehran July 14, 2015 - Sputnik France
De retour d'Iran, cette Irano-Américaine est prête à briser tous les stéréotypes
Ensuite, elle s'est entraînée très dur pour atteindre un haut niveau physique. Adolescente, Baran Hadizadeh a joué au volley-ball. Elle a aussi pratiqué la natation, le karaté et fait de l'escalade.

Pendant les entraînements, l'Iranienne s'est plusieurs fois cassé les os et a subi de nombreuses blessures au genou et au dos, ce qui ne l'a pourtant pas empêchée de réaliser son rêve.

« Les rêves ne se réalisent pas simplement. Il est nécessaire de travailler dur afin de les atteindre », explique-t-elle.

Aujourd'hui, Baran Hadizadeh a l'intention de devenir instructeur professionnel pour les femmes aspirant à apprendre à maîtriser l'art du motocross. Elle veut également explorer le monde sur sa moto. Et sur le plan sportif, l'Iranienne se prépare pour les compétitions internationales.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала