Une sépulture turque de plus de 650 ans va trouver un nouveau refuge

Afin de protéger de l’inondation la sépulture Zeynel Bey qui fait partie du patrimoine culturel du pays, les autorités turques ont pris la décision de la transporter dans un endroit plus sécurisé.

Des travaux de restauration effectués dans la ville turque Hasankeyf de la province Batman pourraient mettre en danger l'intégrité de la sépulture Zeynel Bey. Cette ville située à l'est de l'Anatolie sur le fleuve Tigre est connue pour son patrimoine historique et culturel particulièrement riche. Des écologistes du pays craignent que cette ville soit menacée de disparition à la suite du projet de construction du barrage d'Ilisu.

La sépulture Zeynel Bey, vieille de 650 ans, est la seule restante dans cette province. Ce monument, dont les racines remontent au XVe siècle, appartenait à la célèbre dynastie turque Aq Qoyunlu.

​Décoré de carreaux de céramique vernissés de couleur turquoise et bleu sombre, ce tombeau constitue un des rares exemples de ce type en Anatolie.

Malgré les vives protestations des écologistes, le gouvernement turc tient à mener à terme ce projet.

Les travaux ont déjà commencé afin de mettre en service le barrage d'Ilısu.

Palmyre - Sputnik France
Le patrimoine mondial rayé de la carte du monde par les guerres

Il est prévu de déplacer la sépulture sur le territoire du parc Hasankeyf.

Selon les représentants de la compagnie qui va effectuer le transport, il faudrait compter environ huit heures pour transporter ce monument de 1 100 tonnes sans l'abîmer.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала