Ban Ki-moon ne se présentera pas à la présidentielle sud-coréenne

© Sputnik . Vladimir Astapkovich / Aller dans la banque de photosBan Ki-moon
Ban Ki-moon - Sputnik France
Ban Ki-moon a pris la décision de ne pas briguer la présidence sud-coréenne et de se retirer de la vie politique. Cette décision est liée au manque de soutien au sein de son parti.

Ban Ki-moon: pas de sécurisation de la Corée du Sud sans les USA et la Russie - Sputnik France
Ban Ki-moon: pas de sécurisation de la Corée du Sud sans les USA et la Russie
L'ex-secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon renonce à se présenter à l'élection présidentielle sud-coréenne, relate l'agence Yonhap. En janvier, il est revenu de New York après huit ans de travail au poste de secrétaire général des Nations unies. Bien qu'il ne se soit jamais déclaré candidat, il était considéré par de nombreux Sud-Coréens comme l'un des favoris du scrutin présidentiel.

« J'abandonne toute volonté sincère d'entreprendre des changements politiques et de travailler à l'union nationale sous ma direction », a déclaré M. Ban lors d'une conférence de presse à Séoul.

Ban Ki-moon - Sputnik France
Ban Ki-moon quitte l'Onu sur une note d'humour
Selon lui, il est « déçu de l'attitude égoïste et bornée  (de certains milieux politiques) et il est arrivé à la conclusion qu'il serait insignifiant de travailler avec eux. »

Il a également ajouté avoir décidé de mettre fin à sa carrière politique.

« Je vais me retirer de la vie politique. Je suis désolé de décevoir de nombreuses personnes  », a-t-il déclaré.

Park Geun-hye, la présidente sud-coréenne - Sputnik France
Le parlement sud-coréen vote la destitution de la présidente Park Geun-hye
L'ex-secrétaire général de l'Onu n'est pas parvenu à s'assurer le soutien de son parti, alors que son image a été détériorée par des accusations de corruption avec la participation deen lien avec ses proches.

La présidentielle Sud-Csud-coréenne doit se tenir avant fin   2017, après la destitution de Park Geun-hye impliquée dans un scandale.

Le scandale a débuté après qu''il s''est avéré que l''amie de la présidente sud-coréenne Choi Soon-Sil, qui n''a jamais occupé de fonction officielle, s'ingérait dans les affaires du pays.

Suite au scandale, l''Assemblée nationale du pays a voté la destitution de la présidente. Les rênes du pouvoir ont été transmises au Ppremier ministre Hwang Kyo-Ahn.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала