Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Kiev reconnaît mener une offensive militaire dans le Donbass

© REUTERS / Alexei ChernyshevUn militaire ukrainien charge des munitions dans un char dans le Donbass
Un militaire ukrainien charge des munitions dans un char dans le Donbass - Sputnik France
S'abonner
Le vice-ministre ukrainien de la Défense Igor Pavlosvsky a reconnu, lors d’un briefing, que les militaires ukrainiens menaient une offensive dans le Donbass.

Le Bundestag allemand - Sputnik France
Pour Berlin, Kiev est responsable de l’escalade dans le Donbass
Le vice-ministre ukrainien de la Défense Igor Pavlosvsky a reconnu, lors d'un briefing, que les militaires ukrainiens menaient une offensive dans le Donbass.

« Aujourd'hui, malgré et contre tout, mètre par mètre, pas à pas, autant que possible, nos garçons ont progressé héroïquement », a déclaré mercredi Igor Pavlovskiy aux médias ukrainiens, parlant de la situation à Avdeïevka.

Dans le même temps, le ministère a refusé de commenter le respect des accords de Minsk, notamment le retrait des armements lourds de la ligne de démarcation.

Пленарное заседание Госдумы РФ - Sputnik France
Escalade du conflit dans le Donbass, tentative d’empêcher le dialogue Russie-USA
Edouard Bassourine, chef adjoint du commandement opérationnel de la République populaire autoproclamée de Donetsk a annoncé jeudi que l'armée ukrainienne concentrait des blindés et des systèmes d'artillerie le long de la ligne de contact, précisant les localités et les types d'armements déployés.

« Trois canons automoteurs de 122 mm et trois chars T-64 sont déployés à Novgorodskoïé, à six kilomètres de la ligne de séparation environ 200 tonnes de munitions sont stockées à Donskoïé, à 24 km de la ligne de contact un convoi militaire avec 300 membres d'une unité non identifiée est arrivé à Artemovsk, à 20 km de la ligne de séparation », a-t-il communiqué aux journalistes.

Un militaire ukrainien - Sputnik France
Les blindés ukrainiens cherchent à ouvrir une brèche dans le Donbass
Jeudi 18 janvier, Vladimir Poutine, François Hollande et Angela Merkel se sont entretenus par téléphone sur l'accomplissement des accords de Minsk relatifs au règlement ukrainien. Au cours de la conversation, les interlocuteurs se sont déclarés insatisfaits de la situation générale dans le cadre du règlement. Ils ont constaté que la situation s'était détériorée le long de la ligne de séparation dans le Donbass.    

La situation dans les territoires contrôlés par les insurgés du Donbass a connu une nette détérioration ces derniers jours. Ces dernières 36 heures, les militaires ukrainiens ont bombardé le territoire de la DNR 2 411 fois, d'après le commandant adjoint du commandement opérationnel de la DNR Edouard Bassourine.

Les représentants des parlements des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, ont adressé une déclaration commune aux dirigeants russe, américain et allemand dans laquelle ils ont appelé les leaders à « arrêter Porochenko » et à faire pression sur les autorités de Kiev pour qu'elles cessent les hostilités dans le Donbass et lèvent le blocus de la région.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала