Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les USA assouplissent les sanctions contre le FSB russe

© Photo Russian Federal Security Service / Aller dans la banque de photosФСБ РФ задержала в Севастополе бывшего военнослужащего штаба Черноморского флота Л. Пархоменко
ФСБ РФ задержала в Севастополе бывшего военнослужащего штаба Черноморского флота Л. Пархоменко - Sputnik France
S'abonner
Le département américain du Trésor a annoncé un assouplissement des sanctions à l'encontre du Service fédéral de sécurité de la Russie (FSB), imposées sur des accusations d’une prétendue implication dans des cyberattaques.

Le département américain du Trésor a assoupli ce jeudi 2 février les sanctions à l'encontre du Service fédéral de sécurité de la Russie (FSB). Ainsi, il est désormais autorisé de « demander, recevoir, utiliser et payer les licences, les certificats et les permis » émis par le FSB pour les « produits des technologies informatiques ». En cela, le coût total ne doit pas dépasser 5 000 dollars par an, a indiqué le département américain du Trésor dans un communiqué.

Le document ne donne pourtant pas de précisions quant au type de technologies en question.

Le secrétaire général du Conseil de sécurité russe Nikolaï Patrouchev - Sputnik France
Les USA accusent la Russie de cyberattaques, mais «oublient» un détail…
Entre-temps, sont interdites les exportations, les réexportations et la livraison de n'importe quels biens et technologies en Crimée.

Le document a été adopté dans le cadre des sanctions introduites en avril 2015 et en décembre 2016 à cause d'une prétendue « cyber-activité malveillante ».

En octobre dernier, les responsables américains avaient accusé la Russie d'avoir mené des cyberattaques sur les systèmes informatiques des organisations politiques américaines afin d'influencer les résultats de l'élection présidentielle. À cet égard, l'administration Obama avait imposé fin décembre des sanctions contre certains individus et entreprises russes, y compris le GRU et le FSB. Dès lors, la Maison Blanche n'a pas produit de preuves à l'appui de ses accusations.

Moscou a nié les accusations, les qualifiant d'infondées. Le président Donald Trump a promis que les autorités procédaient à une nouvelle enquête sur ce sujet. Le comité sur le renseignement de la Chambre des représentants des États-Unis s'en occupe en parallèle.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала