Un soldat de l’armée gouvernementale syrienne parle de la libération d'Ain al-Fijeh

Dégâts et destructions, ce sont ces termes qui décrivent le mieux la situation à Ain Al-Fihah, village de la vallée de Wadi Barada. Avant d’être expulsés du village, les bandes armées ont détruit 85 % de l’infrastructure nécessaire pour alimenter en eau potable la capitale syrienne, soit près de six millions de personnes.

Firas Hariri, soldat de l'armée syrienne a pris part à la libération de la ville.

Suivez Sputnik sur Instagram pour ne jamais manquer les meilleurs photos et vidéos sélectionnées par la rédaction. Il suffit de cliquer sur le lien, puis sur « S'abonner ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала