Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Pentagone enrobe la réalité et publie une vidéo vieille de neuf ans…

© Photo David B. GleasonLe Pentagone
Le Pentagone - Sputnik France
S'abonner
Il semble que le Pentagone soit dans une impasse. Le monde a appris que la vidéo sensationnelle montrant un terroriste qui détruit la croix chrétienne prise au Yémen et publiée le 4 février sur le site du Pentagone n’était qu’un ancien spot apparu sur les réseaux sociaux il y a quelque temps déjà. La Défense US tente malgré tout de se justifier.

Les enfants, premières victimes du conflit au Yémen - Sputnik France
Pentagone: des civils dont des enfants auraient été tués dans l’opération US au Yémen
Selon CNN, la vidéo, où un terroriste vandalise la croix chrétienne et que le Pentagone a obtenue après une opération spéciale contre le groupement terroriste Al-Qaïda au Yémen, n'est qu'une ancienne publication qui circule sur Internet depuis déjà plusieurs années. Mais le 4 février, l'armée américaine a décidé de la publier encore une fois.

Le Commandement central américain (CENTCOM) a rendu publiques des vidéos dans le but de démontrer l'importance du raid mené par les États-Unis au Yémen. Le Pentagone a qualifié les publications montrant la formation des terroristes d'information précieuse sur la préparation des attentats.

Plus tard, le représentant du CENTCOM, le colonel John Thomas, a reconnu avoir publié l'une de ces vidéos par inadvertance. En même temps, il a souligné que cela n'avait nullement été une tentative d'induire en erreur les citoyens américains. Selon lui, cela est dû manque de temps pour procéder à l'analyse de la vidéo.

« Nous avons essayé de donner un exemple de ce qu'on a réussi à atteindre au cours du raid au Yémen », a-t-il indiqué.

Le Pentagone a expliqué que la vidéo avait été capturée il y a neuf ans, mais qu'elle préservait toujours sa valeur.

« Peu importe la date de capture de cette vidéo. Elle montre bien ce que sont les terroristes et quelles sont leurs intentions », a précisé Jeff Davis, le représentant du département américain de la Défense.

Il est à noter, qu'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) est considéré comme la branche la plus active d'Al-Qaïda. Au Yémen, AQPA et les djihadistes de Daech exploitent depuis 2014 le conflit entre le gouvernement et les rebelles chiites houthis pour étendre leur mainmise sur le pays, notamment dans le sud et le sud-est. Le conflit s'est internationalisé en mars 2015 avec l'intervention de nombreux pays musulmans, menée par l'Arabie saoudite.

Yémen - Sputnik France
Yémen : l’Arabie saoudite se refait une image à peu de frais
Depuis 2015, plus de 7 400 personnes ont été tuées dans le conflit au Yémen, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Un coordinateur humanitaire de l'Onu, Jamie McGoldrick, a donné un bilan beaucoup plus élevé en citant une estimation de 10 000 civils tués.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала