Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des ONG financées par Soros derrière la campagne anti-Trump

© AP Photo / John MinchilloWomen's March à Washington
Women's March à Washington - Sputnik France
S'abonner
De nombreuses organisations qui comptent parmi leurs sponsors George Soros fournissent de l'«assistance logistique» aux protestataires anti-Trump à travers les États-Unis.

Une manif anti-Trump - Sputnik France
Les manifestants anti-Trump prennent de la hauteur
Au moins 56 organisations ayant pris part à la Marche des femmes, dont National Resource Defense Council et Planned Parenthood, étaient en partie financées par le célèbre milliardaire. L'association politique MoveOn.org, qui a à plusieurs reprises diffusé des appels à des protestations suite à l'élection de Donald Trump à la présidence américaine, est également financée par George Soros.

Bien que les manifestants ne soient pas « payés » directement, les organisateurs des protestations leur fournissent une aide juridique, ainsi que le logement et la nourriture dans l'objectif d'encourager les activités qui correspondent à leur propre agenda.

Selon David Carter, chercheur à l'Université du Michigan contacté par Sputnik, il existe aux États-Unis une tradition de « protestataires à la solde ».

« Il ne s'agit pas d'un emploi proprement dit, mais il y a des groupes d'intérêts spéciaux qui sont bien organisés et qui sont prêts à financer les protestations pour soutenir telle ou telle cause. Ils leurs fournissent des avocats et des médecins, ils leurs trouvent des logements », a affirmé l'interlocuteur de Sputnik.

Anti-Trump protest - Sputnik France
Les casseurs anti-Trump risquent la prison
Les manifestations qui ont eu lieu dans le cadre de la Marche des femmes (Women's March) ont rassemblé, selon leurs organisateurs, jusqu'à un million de personnes à Washington, bien que ce chiffre n'ait pas été confirmé.

Une nouvelle vague de protestations a été déclenchée par la signature d'un décret sur la « protection de la nation contre l'entrée de terroristes étrangers » qui avait interdit pendant trois mois l'entrée sur le sol américain de ressortissants de sept pays musulmans, à savoir l'Irak, l'Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала