Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Moscou-Bali en voiture soviétique, c’est possible!

© Photo VoskhodVoskhod
Voskhod - Sputnik France
S'abonner
Six jeunes artistes russes, essentiellement des musiciens, ont relié la capitale russe à l’île indonésienne de Bali en Volga des années soixante-dix, l’emblématique voiture soviétique. Un parcours jalonné d’étapes-concerts et filmé en vue d’un futur film documentaire. Ilya Mikhaltchenkov raconte à Sputnik ce voyage.

Une démarche « plutôt spirituelle et culturelle que politique », « un acte de création », c'est comme ça que les artistes russes définissent leur voyage extraordinaire au cours duquel ils ont parcouru 23 000 km à bord d'une voiture soviétique fabriquée en 1974.

© Photo VoskhodVoskhod
Voskhod - Sputnik France
Voskhod

Dans une interview accordée à Sputnik, Ilya Mikhaltchenkov confie que cette expédition a été pour leur groupe une quête « d'un nouveau contexte pour leur art ». Au cours de leur voyage immense, ils ont donné des concerts et ont filmé des épisodes pour un film documentaire sur eux-mêmes mais aussi sur « la scène indo-asiatique ».

« J'espère qu'on arrivera à le faire en un an mais je n'en suis pas certain parce que la postproduction sera longue, on a énormément de rush, des choses incroyables, le Tibet, la Chine, même des endroits où personne n'est jamais allé. »

© Photo VoskhodVoskhod
Voskhod - Sputnik France
Voskhod

Pourtant, avant de se mettre en route, les jeunes artistes ont mis deux ans pour se préparer, ayant créé un site spécial avec la carte détaillée de leur itinéraire, plein de photos et de vidéos prises sur la route. Une autre chose impressionnante est qu'ils ont même développé leur propre marque de vêtements qui porte le nom de leur expédition « Voskhod » (lever du soleil en russe) :

« Voskhod, c'est nous. Pour nous, c'est un peu notre identité, on voulait emmener ça avec nous. Le nom Voskhod n'a pas été choisi par hasard non plus. Ça veut dire "lever du jour", c'est un symbole de renouveau. »

© Photo VoskhodVoskhod
Voskhod - Sputnik France
Voskhod

En ce qui concerne leur moyen de transport, la voiture de l'époque soviétique, la Volga, modèle GAZ-24, les voyageurs la qualifient de « très fiable » bien qu'elle ait 44 ans !

« La voiture a quelques années mais elle est vraiment fiable, on a pu le constater dans la pratique ! » confie Ilya.

« La voiture date de 1974, c'est un modèle d'origine, on l'a entièrement rénovée. On l'a repeinte en rouge, la couleur du prolétariat ! La Volga, c'est un symbole de notre culture, d'une certaine époque, d'un certain romantisme soviétique. On a grandi avec ça. Mon père, mon grand-père en avaient une. »

Ce n'est pas non plus par hasard que Bali a été le point final de leur long itinéraire jalonné par des arrêts en Russie, au Kazakhstan, au Laos, au Cambodge, en Thaïlande, en Malaisie, à Singapour et en Indonésie :

« On a voulu relier deux points : Moscou et Bali, personnellement je suis très lié à Bali, c'est un lieu qui a une énergie très forte », explique Ilya.

« Il n'y a rien de politique dans notre démarche, c'est plutôt quelque chose de culturel, de spirituel. Là est le sens de notre choix de cette voiture. Et je pense que beaucoup de gens qu'on a pu rencontrer en route ont compris cela. En Chine par exemple, ou au Laos, il y a un grand respect pour la Russie. Et pour l'histoire. Les gens adorent notre idée », conclut l'artiste.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала