Syrie: Erdogan annonce l’entrée des troupes turques dans le centre d'Al-Bab

© REUTERS / Umit BektasTurkish soldiers on an armoured personnel carrier escort a military convoy on a main road in Karkamis on the Turkish-Syrian border in the southeastern Gaziantep province, Turkey, August 26, 2016.
Turkish soldiers on an armoured personnel carrier escort a military convoy on a main road in Karkamis on the Turkish-Syrian border in the southeastern Gaziantep province, Turkey, August 26, 2016. - Sputnik France
Les terroristes occupant la ville syrienne d’Al-Bab sont pris en tenaille: les forces armées turques ont pris position dans le centre de la ville, quant aux troupes gouvernementales syriennes, elles avancent depuis le sud et l’ouest.

Les militaires turcs et l’opposition armée syrienne ont fait leur entrée dans le centre de la ville syrienne d'Al-Bab, un des principaux bastions de l’organisation terroriste Daech dans le nord de la Syrie, a déclaré dimanche le président turc Recep Tayyip Erdogan, intervenant dimanche devant les journalistes à l’aéroport d’Istanbul.

« Al-Bab est assaillie de toutes parts (…) nos forces sont entrées dans le centre » et la prise de la ville n'est « qu'une question de temps », a fait savoir le président turc.

Les terroristes de Daech « ont entamé leur retrait total d'Al-Bab », a poursuivi le chef de l'État turc, cité par l’AFP.

al-Bab - Sputnik France
Fuite d’Al-Bab: un Syrien retrace son chemin vers une nouvelle vie
M. Erdogan a en outre déclaré que le but ultime de l'intervention militaire turque en Syrie était de nettoyer des djihadistes la région frontalière où se trouve la ville de Raqqa, « capitale » de Daech.

Ankara a lancé l'opération « Bouclier de l'Euphrate » le 24 août 2016 contre les terroristes de Daech. Avec la participation de l'opposition syrienne, l'armée turque a pris le contrôle de la ville frontalière de Jarablous, dans le nord de la Syrie, avant de lancer une offensive sur Al-Bab, occupée par les terroristes il y a trois ans. 

L’État turc ayant agi sans l’aval de Damas, les autorités syriennes ont accusé Ankara d’avoir violé la souveraineté de leur pays.

Les rebelles syriens aux environs d'Al-Bab - Sputnik France
L’armée syrienne bloque une voie de retraite d’Al-Bab à Daech
Vendredi, une source proche des milices populaires syriennes a annoncé à Sputnik que l’armée syrienne et ses alliés avaient coupé aux djihadistes la dernière voie leur permettant de quitter Al-Bab. Les troupes gouvernementales se trouvaient alors à un kilomètre de la ville occupée par les terroristes.

L’armée syrienne progresse vers la ville depuis le sud et l’ouest. Les terroristes sont encerclés, toutefois, l’armée turque et les forces gouvernementales syriennes ne coordonnent pas leurs actions.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала