Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une voiture volante en vente en Europe dès 2018

S'abonner
Les automobilistes amateurs d’aviation n’auront pas à attendre longtemps: dès 2018, ils pourront acheter la première voiture capable de voler à la vitesse de 180 km/h.

Les ventes de Pal-V Liberty, « une voiture qui vole, un avion qui roule », commenceront aux Pays-Bas en 2018, a annoncé mardi la société néerlandaise PAL-V.

La voiture roulera à une vitesse de 160 km/h et volera à 180 km/h. Son autonomie maximale sera de 500 km pour un vol à 3 500 mètres d'altitude. Le conducteur mettra entre 5 à 10 minutes pour transformer son véhicule en gyroplane. Le poids maximal autorisé au décollage est de 910 kg. Selon les concepteurs de PaL-V Liberty, un terrain de 200 à 200 mètres suffira pour décoller.

La nouvelle voiture sera disponible en deux versions : Pioneer Edition et Sport. La Pioneer Edition, qui coûtera 499 000 euros, est dotée d'un panneau de bord électronique. Le prix comprend les frais de formation du futur conducteur-pilote. La version Sport, considérée comme celle de base, est plus abordable avec un prix fixé à 299 000 euros. Pour commander le véhicule volant, les clients potentiels devront verser un dépôt non remboursé variant entre 10 000 et 25 000 dollars entre 9 463 et 23 655 euros) en fonction de la version choisie.

voiture volante EHang - Sputnik France
Une voiture volante présentée au salon de Dubaï! (vidéo)
La Pal-V Liberty n'est pas le premier véhicule volant de l'histoire, la société chinoise EHang ayant présenté en février une voiture électrique volante au salon de Dubaï. Mais à la différence de sa concurrente chinoise, qui fonctionne sans pilote et ne permet pas à ses passagers de modifier le trajet en cours de route, la Pal-V Liberty est une véritable voiture pour les amateurs de conduite automobile.

PAL-V reçoit déjà des précommandes pour son produit. Ceux qui sont tentés par cette voiture insolite doivent garder en tête les particularités de sa construction. La voiture ressemble à la biplace électrique Renault Twizy et n'a pas de coffre.

De plus, il reste à préciser les règles de circulation/navigation aérienne pour ces voitures volantes.

« Je pense qu'on n'a pas encore réglé les questions au niveau législatif : faut-il obtenir un permis de pilote ? Comment réglementer le décollage et l'atterrissage ? Comment informer les autorités de chaque vol ? Où peut-on voler et comment ? Ce n'est pas encore clair », estime Igor Morjaretto, expert en automobile, cité par les médias russes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала