Une nouvelle manifestation pour Théo sous haute tension à Bobigny (photos, vidéos)

© SputnikLa police française
La police française - Sputnik France
Un nouveau rassemblement de soutien pour Théo, le jeune homme victime d’un viol présumé lors d’une interpellation à Aulnay-sous-Bois, se déroule à Bobigny, en banlieue parisienne. La police a déjà eu recours aux gaz lacrymogènes.

Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées jeudi devant la gare ferroviaire de Bobigny, une ville de banlieue au nord-est de Paris, pour réclamer l'arrêt des violences policières au nom de Théo, un homme de 22 ans victime d'un viol présumé lors d'une interpellation à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Un gros dispositif de 450 policiers est déployé aux abords du tribunal et des centres administratifs à Bobigny.

Quelques dégradations, comme des vitres brisées ou des poubelles renversées, ont déjà été enregistrées sur place.

© Sputnik . Xénia KozlitinaLa police déployée à Bobigny lors d'une nouvelle manifestation "pour Théo"
La police déployée à Bobigny lors d'une nouvelle manifestation pour Théo - Sputnik France
La police déployée à Bobigny lors d'une nouvelle manifestation "pour Théo"

Plusieurs voitures ont été vandalisées au cours d'une scène de poursuite à pied dans les rues entre les policiers et un groupe de jeunes. La course s'est terminée à Drancy.

Un hélicoptère survole la zone.

​Les policiers ont déjà eu recours aux gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Manifestation à Bobigny #JusticePourTheo

Publié par Sputnik France sur jeudi 16 février 2017

Les journalistes sont aussi nombreux sur les lieux.

Selon les journalistes, la police a procédé à plusieurs interpellations.

La plupart des commerçants du boulevard de Strasbourg, proche de la gare RER, ont baissé le rideau après 15 heures et apposé l'affiche « Fermeture exceptionnelle pour cause de manifestation ».

​Les services publics sont aussi fermés et la circulation des transports a été suspendue vers 15 heures.

Mercredi, des centaines de manifestants s'étaient rassemblés dans le nord de Paris pour dénoncer les violences policières en lien avec l'« affaire Théo ». Un groupe de personnes s'est mêlé au cortège, provoquant des violences.

Les émeutes éclatent depuis plusieurs jours en banlieue parisienne suite à la brutale interpellation de Théo le 2 février dernier. Selon l'entourage du ministre de l'Intérieur, quelque 245 personnes ont été interpellées en France depuis le déclenchement des violences urbaines dans les banlieues. En dépit des appels au calme de Théo et du gouvernement, des incidents en banlieue se répètent quotidiennement.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала