L’Iran n’a pas l’intention de fabriquer une arme nucléaire

© AFP 2022 Atta KenareMohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères
Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères - Sputnik France
Téhéran n'a aucune intention de fabriquer une arme nucléaire, a déclaré dimanche matin le chef de la diplomatie iranienne, lors de la Conférence sur la sécurité de Munich. Il a assuré quant au caractère pacifique du nucléaire iranien et a souligné l’importance de faire en sorte que les terroristes cessent d’utiliser des armes chimiques.

Téhéran - Sputnik France
Malgré l’attitude des USA, l’Iran réitère qu’il ne produira aucune arme nucléaire
Intervenant à la Conférence sur la sécurité de Munich, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a annoncé que l'Iran n'envisageait pas de produire une arme nucléaire.

« L'Iran a toujours dit que son nucléaire avait un caractère pacifique. Nous n'avons pas l'intention de fabriquer une arme nucléaire. Cette question est close. L'Iran aurait besoin de toute l'éternité pour produire une arme nucléaire », a-t-il souligné.

Lors de son discours, le ministre iranien des Affaires étrangères a également évoqué la question de la Syrie, accusant les groupes Front al-Nosra et Daech d'avoir utilisé des armes chimiques pendant le conflit.

« Malheureusement, les groupes terroristes Front al-Nosra et Daech possèdent toujours l'arme chimique. Nous avons examiné des rapports américains qui prouvent qu'il faut s'occuper de ce problème », a indiqué le chef de la diplomatie iranienne.

Mohammad Javad Zarif a martelé que tous les problèmes concernant le nucléaire iranien pourraient être résolus dans le cadre du Plan d'action conjoint.

L'artillerie saoudienne participe à l'opération militaire au Yémen - Sputnik France
Les USA ne cherchent-ils pas un prétexte pour une guerre contre l’Iran?
Début février, Téhéran a confirmé qu'il resterait fidèle à son engagement de ne pas produire d'armes nucléaires, malgré l'intention de Donald Trump de sortir du Plan d'action conjoint sur le programme nucléaire iranien.

Le Plan d'action conjoint a été signé à Vienne, en Autriche, le 14 juillet 2015, par les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies (les États-Unis, la Russie, la Chine, la France, le Royaume-Uni), ainsi que l'Allemagne et la République islamique d'Iran.

Хасан Рухани - Sputnik France
L'Iran refusera de «renégocier» l'accord nucléaire si Trump le demande
Il s'agit d'un accord permanent entre les parties visant à lever les sanctions imposées à l'Iran par les États-Unis, l'Union européenne et les Nations unies. En contrepartie, l'Iran s'est engagé à restreindre son programme nucléaire à long terme.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала