Les USA pourraient-ils réinscrire la Corée du Nord sur leur liste noire?

Les autorités américaines étudient la possibilité de réinscrire la Corée du Nord dans la liste des pays soutenant le terrorisme, sur fond d’informations sur l’utilisation de l’agent neurotoxique VX dans l’attentat contre Kim Jong-nam, demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Le gouvernement américain analyse la possibilité de réinscrire la Corée du Nord dans la liste des pays soutenant le terrorisme, après les informations concernant l'utilisation de l'agent neurotoxique VX dans l'attentat perpétré contre Kim Jong-nam, demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, annonce l'agence de presse japonaise Kyodo, se référant à des sources diplomatiques américaines. Selon les interlocuteurs de l'agence, toutes les informations parues sont actuellement étudiées.

Kim Jong-nam, demi-frère de Kim Jong-un - Sputnik France
Malaisie: Kim Jong-nam tué par un agent neurotoxique
Auparavant, la police malaisienne avait déclaré que des traces de l'agent neurotoxique VX avaient été découvertes sur le visage d'un citoyen nord-coréen décédé le 13 février dernier. Immédiatement après l'incident à l'aéroport de Kuala Lumpur, la Corée du Sud avait indiqué que l'homme décédé était Kim Jong-nam, demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Plusieurs personnes ont été interpellées dans le cadre de l'enquête. Dans le même temps, la police malaisienne n'a pas encore trouvé d'explications suffisantes pour prouver la cause de la mort du citoyen nord-coréen, n'a pas encore entièrement identifié cet individu, ne connaît pas la provenance de l'agent chimique VX et ne possède pas de preuves tangibles de la participation de la Corée du Nord dans l'attentat.

En 1987, les États-Unis avaient inscrit la Corée du Nord dans leur liste des pays soutenant le terrorisme, après l'explosion dans l'avion sud-coréen, qui avait fait 115 morts, explosion jugée avoir été organisée par des agents nord-coréens. En 2008, l'administration de l'ex-président américain George W. Bush avait annoncé le retrait de la Corée du Nord de cette liste. Cette décision avait suivi l'accord permettant l'accès des experts de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à tous les objets nucléaires nord-coréens énumérés par l'agence.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала