Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pourquoi Sébastopol s'appelle Sébastopol

© AP PhotoSevastopol
Sevastopol - Sputnik France
S'abonner
Le territoire de l'actuelle Sébastopol est habité depuis plus de deux millénaires mais le nom moderne de cette ville située au bord de la mer Noire est plus récent: il a été changé à l'initiative de Catherine II, sous le règne de laquelle la Crimée a rejoint l'Empire russe.

C'est donc au mois de février 1784 que la nouvelle histoire de la péninsule prend ses racines.

Crimée, la presqu'île au trésor - Sputnik France
Crimée, la presqu'île au trésor
Pendant l'Antiquité, ces terres étaient peuplées par les habitants de la ville grecque de Chersonèse. Elle a survécu aux invasions des Goths et des Huns, à des émeutes et à des coups d'état. Ses terres ont été conquises plusieurs fois, notamment par le prince de Kiev Vladimir qui, selon la légende, s'y est converti à l'orthodoxie.

Avant de rejoindre la Russie, le territoire de l'actuelle Sébastopol s'est retrouvé entre les mains de différents peuples, notamment l'Empire ottoman dont l'expansion a duré plusieurs siècles — de 1475 à 1774. Tout a changé avec l'arrivée de l'Empire russe qui a rétabli son accès à la mer Noire via Sébastopol.

A la fin de la guerre russo-turque en 1774, le Khanat de Crimée est devenu autonome — même s'il dépendait de facto de la Russie car les troupes russes se trouvaient sur son territoire. Ce n'est qu'en 1783 que le khanat a cessé d'exister et que la Crimée, le Kouban et la région d'Azov ont été officiellement intégrées à l'Empire russe.

Traité de paix de Küçük Kaynarca - Sputnik France
Dix pages d’un Traité de paix russo-turc vendues aux enchères
Juste après le rattachement de la Crimée, l'impératrice Catherine II a ordonné de créer un port militaire: le choix est tombé sur une petite localité d'Akhtiar.

Ce bourg se trouvait près des ruines de Chersonèse, à proximité du petit village tatar d'Ak-Iar qui a inspiré le nom de la localité — qui signifie "ravine blanche". C'est à Akhtiar qu'ont stationné pour un certain temps les troupes russes envoyées par Alexandre Souvorov. "Ce havre n'a pas son pareil non seulement dans la péninsule mais aussi dans tout le bassin de la mer Noire pour protéger au mieux la flotte et créer les conditions les plus confortables pour les marins", écrivait-il.

Le 14 juin 1783 est considéré comme le jour de la fondation de Sébastopol: c'est ce jour là que les maçons ont jeté les fondements des quatre premiers bâtiments en pierre de la ville — la résidence du contre-amiral d'origine écossaise Thomas MacKenzie, commandant de l'escadre, une forge, une chapelle et un quai.

La Flotte de la mer Noire célèbre deux siècles de gloire - Sputnik France
La Flotte de la mer Noire célèbre deux siècles de gloire
Le bourg était dirigé par Grigori Potemkine, futur fondateur et premier commandant en chef de la Flotte de la mer Noire, envoyé sur le terrain par Catherine II. L'impératrice a également signé le 10 février 1784 un décret sur le nouveau nom de la ville: Sébastopol.

Ce nom peut se traduire comme "ville digne de vénération". Comme le titre "auguste" est prononcé comme "sébastos" en grec, la ville était également surnommée "auguste" ou "impériale". De nombreux chercheurs lient le nom grec de Sébastopol aux projets ambitieux de Catherine II. Selon cette hypothèse, la Russie envisageait de créer aux bords de la mer Noire une nouvel empire complètement dépendant des autorités russes. Sébastopol aurait dû être sa capitale et accueillir le palais du dirigeant.

Le musée de Chersonèse, « Troie » de l’archéologique russe - Sputnik France
Le musée de Chersonèse, « Troie » de l’archéologique russe
Une autre histoire aussi intéressante est liée au nom de la ville: la péninsule avait pour la première fois été nommée Sébastopol dans l'Antiquité, quand César avait offert la liberté à Chersonèse. Plus tard, l'empereur romain Auguste avait rebaptisé la ville à son nom: Sébastopol. Le nouveau nom n'a pourtant pas tenu et a laissé sa place à la nomination ancienne. Ainsi, Catherine II a décidé d'offrir à la capitale du nouvel empire le deuxième nom de Chersonèse, car la ville de Kherson existait déjà en 1778.

Suite à l'arrivée de Paul Ier au pouvoir, la ville a encore une fois changé de nom: l'empereur a ordonné de rebaptiser Sébastopol en Akhtiar — nomination qui a tenu pendant 29 ans, avant que le Sénat ne rende son nom grec à Sébastopol.
Sébastopol a survécu à plusieurs grandes batailles, de la guerre de Crimée que Victor Hugo comparait au siège de Troie, aux troubles civils lors de la révolution de 1917 et à la Grande Guerre patriotique.

Sébastopol - Sputnik France
250 jours héroïques: il y a 75 ans, Sébastopol résistait à l’armée nazie
1954 a été une année charnière non seulement pour Sébastopol mais aussi pour toute la péninsule. Le 19 février 1954, la région de Crimée a été transmise à la République socialiste soviétique d'Ukraine. Les motivations derrière cette initiative de Moscou font toujours débat.

Lors de son allocution en Crimée en mars 2014, le président russe Vladimir Poutine a désigné Nikita Khrouchtchev comme l'initiateur de la transmission des terres. Selon lui, le leader soviétique voulait ainsi obtenir le "soutien de la nomenklatura ukrainienne ou réparer sa faute concernant l'organisation de répressions massives en Ukraine dans les années 1930". D'autres raisons possibles sont la création du Canal de Crimée du Nord, le désordre d'après-guerre et l'aggravation de la situation économique à cause du manque de main-d'œuvre.

La Crimée et Sébastopol n'ont été rattachés à la Russie qu'en 2014. Suite au changement de pouvoir en Ukraine les villes de la péninsule ont vu éclater de grandes manifestations pro-russes qui se sont soldées par un référendum. 96,77% de la population ont voté le 16 mars 2014 pour la réunification avec la Russie — avec un taux de participation de 83,1%. Le lendemain, le conseil municipal de Sébastopol a demandé aux autorités russes d'accueillir la ville en tant que partie de la Russie. L'accord sur le rattachement de la Crimée et de Sébastopol à la Russie a été signé le 18 mars 2014 lors d'une cérémonie officielle qui s'est déroulée dans la salle de Saint-Georges du Kremlin.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала