Le chef de la CIA dément la publication du NYT sur les liens du QG de Trump et Moscou

L’actuel directeur de la CIA s’est entretenu au téléphone avec les journalistes des médias américains influents pour démentir la publication du New York Times sur les liens entre le QG électoral de Donald Trump et les renseignements russes.

Le président américain Donald Trump lors de la conférence de presse dans la Maison Blacnhe, le 16 février 2017 - Sputnik France
Trump qualifie CNN et le New York Times de «risée»
Le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer a mis en contact le directeur de la CIA Mike Pompeo et le président de la commission du renseignement du Sénat Richard Burr avec les journalistes du Washington Post et du Wall Street Journal pour évoquer la publication parue le 15 février dans le New York Times au sujet des liens présumés entre le QG électoral de Donald Trump et les renseignements russes, indique le portail d'information Axios.

D'après la source, MM. Burr et Pompeo ont indiqué que la publication en question ne correspondait pas à la réalité, sans toutefois argumenter leurs déclarations.

L'histoire fait suite à la publication polémique parue le 15 février dans le New York Times qui assurait que des membres du QG électoral de Donald Trump étaient entrés à plusieurs reprises en contact avec les renseignements russes au cours de l'année 2016.

Le Washington Post a indiqué la semaine dernière que la Maison Blanche s'était assurée le soutien d'une série de représentants des milieux du renseignement et de parlementaires qui se sont adressés aux médias américains pour démentir cette publication. L'édition a notamment cité le nom de Richard Burr et de Devin Nunes, chef de la commission du renseignement de la Chambre des représentants des États-Unis.

House Intelligence Committee Chairman Rep. Devin Nunes, R-Calif. speaks on Capitol Hill in Washington, Thursday, Sept. 10, 2015 - Sputnik France
Enquête sur les liens de Trump avec la Russie, une «chasse aux sorcières»
Donald Trump a réagi à la publication, démentant catégoriquement les informations relayées. Le ministère russe des Affaires étrangères a pour sa part fait savoir que cette publication témoignait encore une fois des jeux politiques internes aux États-Unis. Le Kremlin a qualifié ces « fuites » d'infondées.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала