Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Défi aux pirates et aux iranophobes: Téhéran poursuit ses manœuvres dans l’océan Indien

© AP Photo / Mahdi MarizadИранский военный корабль Альборз
Иранский военный корабль Альборз - Sputnik France
S'abonner
Dans une interview à Sputnik, le politologue et directeur général de l’édition arabophone Al-Vefaq, Mossib Naimi, décrypte les raisons des manœuvres d’envergure menées par la République islamique d'Iran dans le golfe d’Oman et dans le nord-ouest de l’océan Indien.

La Marine iranienne mène des exercices d'envergure baptisés Velayat-95 dans le golfe d'Oman et dans le nord-ouest de l'océan Indien, rapporte l'agence Tasnim. Au cours des manœuvres, qui s'étendent sur une superficie de 2 millions de km2, des armements de fabrication iranienne ultra-modernes ont été testés, notamment la dernière version des missiles de croisière Nasr et le missile  Dehlaviyeh, guidé au laser.

« Comme vous le savez, l'Iran est arrosé par les golfes Persique et d'Oman, qui composent le bassin de l'océan Indien. La garantie de la sécurité aussi bien dans les eaux elles-mêmes que dans les zones côtières est une tâche stratégique pour n'importe quel pays de la région. L'objectif principal de l'Iran lors de la tenue d'exercices militaires d'une telle envergure est de préparer (…) l'aptitude au combat des forces armées du pays pour protéger le territoire contre un ennemi militaire », a expliqué à Sputnik le politologue et arabisant Mossib Naimi.

Nasr 1 - Sputnik France
L’Iran teste un nouveau missile de croisière dans l’océan Indien
D'ailleurs, les manœuvres menées par l'Iran sont un message de garantie de paix, d'amitié et de sécurité de la région dans son ensemble — des pirates sévissent en mer Rouge et dans le golfe d'Oman, constituant une entrave à la libre circulation des navires commerciaux, argumente l'interlocuteur de l'agence. « Ce fait est une raison pour l'Iran de mettre en place une stratégie destinée à assurer la sécurité dans ces eaux dangereuses. Sans oublier de mentionner qu'une des plus importantes voies de transport du pétrole y passe. L'insécurité de ces eaux met en danger la sécurité économique de la région dans son ensemble », estime-t-il.

Russlands Verteidigungsminister Sergej Schojgu und der Vorsitzende des Nationalen Sicherheitsrates des Iran, Ali Schamchani - Sputnik France
L’alliance stratégique Moscou-Téhéran, plus qu’une réponse à l’agression grandissante
Or, il y a ceux qui cherchent à créer des tensions dans la région, les États-Unis, qui « mènent en permanence une politique de menaces et de provocations », assure Mossib Naimi.

Certes, Téhéran n'y prête pas attention, poursuit-il, mais il faut que les pays de la région comprennent que cette politique américaine ne sert les intérêts d'aucun pays de la région, en particulier les pays arabes du golfe Persique, affirme l'expert.

« L'ouverture d'un front militaire nuira à tous les pays de notre région et au-delà de cette dernière. Même si on suppose que les États-Unis veulent mettre en place leur projet anti-iranien, les pays limitrophes encourent le risque de se trouver entraînés dans ce jeu sanglant. En effet, personne n'en a besoin, car (tous les pays limitrophes, ndlr) réalisent que la sécurité du golfe Persique revêt une importance stratégique pour le monde entier », a-t-il conclu.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала