Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les trous noirs ont une faim de loup

CC0 / Pixabay / trou noir
trou noir - Sputnik France
S'abonner
Les trous noirs semblent avoir une véritable faim de loup car ils seraient 100 fois plus voraces que les scientifiques ne le pensaient. Ce constat a été fait sur la base d’une étude réalisée par des chercheurs britanniques.

Le phénomène des trous noirs intrigue les astronomes du monde entier. Afin d'en connaître davantage, des scientifiques britanniques ont eu recours à une série d'observations du petit nombre des galaxies. Le résultat s'est révélé impressionnant: les trous noirs seraient 100 fois plus voraces que les savants l'estimaient auparavant.

« Nos observations montrent que la fréquence de la destruction des astres par des trous noirs augmente à chaque fois que les galaxies entrent en collision. L'explication la plus vraisemblable est que ces « accidents spatiaux » entraînent la création d'un grand nombre de novas qui sont vite englouties par des trous noirs se trouvant à proximité », a expliqué dans son article paru dans le journal Nature Astronomy James Mullaney de l'Université de Sheffield en Angleterre.

Lorsqu'un astre devient « un repas » pour un trou noir, les astronomes peuvent observer un sursaut éclatant qui peut durer de quelques mois à quelques années et puis ce dernier se replonge « dans son sommeil ».

Ayant étudié depuis presque dix ans ce problème en observant 15 centres des galaxies éloignées, M. Mullaney et ses collègues ont pu voir une galaxie F01004-2237 dans la constellation de la Baleine s'étant enflammée en automne 2010 pour ne s'éteindre qu'en 2015 lorsque les savants ont arrêté leurs études.

Un trou noir - Sputnik France
Quand un trou noir supermassif tue une galaxie entière

Ce phénomène a permis aux scientifiques de constater que la galaxie avait été dévorée par la puissance d'un trou noir.

Selon M. Mullaney, une seule découverte dans un éventail de seulement 15 galaxies faite en dix ans fait que ces accidents se passent beaucoup plus souvent qu'on ne l'estimait auparavant. Cela doit donc se produire une fois en 1 000 voire 100 ans et pas une fois en 10 000 ou 100 000 ans.

D'après les scientifiques, des cocons épais de poussière et de gaz pourraient empêcher de voir le centre des galaxies. La construction de télescopes plus puissants pourrait contribuer à la confirmation de cette théorie.

Un trou noir représente un objet céleste si compact que l'intensité de son champ gravitationnel empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s'en échapper. De tels objets ne peuvent ni émettre, ni réfléchir la lumière et sont donc noirs, ce qui en astronomie revient à dire qu'ils sont invisibles.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала