Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'avancée de l'armée irakienne fait fuir les chefs de Daech à Mossoul

© AFP 2021 Haidar Mohammed AliMossoul
Mossoul - Sputnik France
S'abonner
Privés de leurs chefs, qui ont commencé à quitter la ville de Mossoul, les djihadistes de Daech sont en plein désarroi, selon un responsable irakien.

Les chefs de Daech qui se trouvaient dans la partie ouest de la ville irakienne de Mossoul la quittent en courant, annonce la chaîne télévisée CNN se référant au chef de la police fédérale de l'Irak, le général Raid Shakir Jaudat.

Selon lui, les djihadistes de Daech quittent Mossoul « en état de choc, de désarroi et de panique, leur poches de résistance étant de moins en moins nombreuses ».

« Nos unités de reconnaissance nous communiquent que l'organisation terroriste Daech est en train de se disloquer et que ses chefs se sauvent de Mossoul », a ajouté le militaire irakien.

Auparavant, il a été annoncé que les forces de sécurité irakiennes s'approchaient du principal complexe gouvernemental dans l'ouest de Mossoul, dernier grand bastion du groupe État islamique (EI) en Irak.

« Le conseil provincial et le siège du gouvernorat sont à portée de tir », a déclaré, mardi 28 février, un porte-parole des unités du ministère de l'Intérieur.

Situation à Mossoul - Sputnik France
Libération de quartiers et flux de déplacés: l’armée irakienne progresse à Mossoul

Au-delà de sa dimension symbolique, la prise du bâtiment offrirait aux forces gouvernementales une position de choix pour la reconquête de la vieille ville.

Ces derniers jours, quelques centaines de civils ont fui au fur et à mesure de la progression des troupes irakiennes pour se réfugier à l'extérieur de la ville ou dans les zones déjà reprises de l'Est. Au moins 16 000 personnes auraient été déplacées de la deuxième ville d'Irak depuis le début de l'offensive pour Mossoul-Ouest, selon le ministère des Déplacés et des Migrations.

« On rappelle périodiquement à nos partenaires occidentaux qu'à Mossoul, la situation humanitaire est beaucoup plus grave que celle qu'a connu Alep Est », a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Le début de l'offensive sur Mossoul a été annoncé par le premier ministre irakien Haider al-Abadi dans la nuit du 16 au 17 octobre. L'armée et la police irakiennes, soutenues par les milices kurdes et les avions de la coalition internationale anti-Daech, ont entamé une vaste opération contre ce bastion de l'État islamique.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала