Simonian tourne en dérision les parlementaires britanniques

© Sputnik . Ekaterina ChesnokovaŠéfredaktorka mezinárodní informační agentury (MIA) Rossia Segodnia Margarita Simoňanová
Šéfredaktorka mezinárodní informační agentury (MIA) Rossia Segodnia Margarita Simoňanová - Sputnik France
La rédactrice en chef de Sputnik et de RT Margarita Simonian, a ironisé sur le rapport préparé par la Chambre des communes du parlement britannique concernant les relations du gouvernement britannique avec la Russie et dans lequel plusieurs pages ont été consacrées aux activités de Sputnik et de RT.

RT - Sputnik France
Article du Sunday Times sur RT, une «campagne ouverte de manière malhonnête»
Le Parlement britannique a publié ce jeudi un grand rapport sur les relations russo-britanniques. Outre le régime des sanctions et la reprise des accusations infondées à l'encontre des actions de la Russie en Syrie et en Ukraine, le rapport a sans grande surprise attaqué les activités de l'agence Sputnik et de la chaîne RT. Les auteurs du document ont appelé Londres à intensifier les efforts dans la lutte contre la « campagne d'information russe ».

RT conference, Shape-shifting Powers in Today’s World - Sputnik France
La chaîne RT a de l’audience à la Chambre des Lords
Néanmoins, bien que le rapport contienne des pages consacrées aux activités de Sputnik et de RT, les parlementaires britanniques ne se sont pas privés de citer des médias mainstream propageant de fausses nouvelles, ni de regarder des programmes de la chaîne pendant leur déjeuner à la cantine de la Chambre des Lords, selon le Sunday Express. Des faits qui n'ont pas échappé aux moqueries de la rédactrice en chef de Sputnik et de RT, Margarita Simonian.

« Même après avoir étudié Sputnik et RT sous le microscope et nous avoir invités chez eux, les parlementaires n'ont pas pu imaginer une raison de nous fermer. Visiblement, ils n'ont pas voulu se priver du plaisir de regarder RT à la cantine », a déclaré Margarita Simonian.

« Les auteurs du rapport appellent à veiller attentivement à ce que nous ne publiions pas de "fausses nouvelles", tandis qu'ils citent eux-mêmes les médias mainstream, que nous avons à plusieurs reprises pris à publier des fakes. Encore quelques rapports de ce type et "parlementaires britanniques" deviendra synonyme de "chercheurs britanniques" » (en référence au fait que les Russes considèrent souvent les recherches des scientifiques britanniques comme étranges, voire ridicules, à tel point qu'ils en ont fait un mème, ndlr), a ajouté la rédactrice en chef de Sputnik et de RT.

En Occident, les médias russes RT et Sputnik sont souvent accusés de propagande et de désinformation et font l'objet de campagnes acharnées, mais toutes ces accusations restent infondées faute de preuves.

L'ambassade de Russie au Royaume-Uni a déclaré que le point de vue alternatif de la chaîne ne devait pas justifier le déclenchement d'une « campagne ouverte et malhonnête » contre cette dernière.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала