Sputnik: le Parlement britannique a dénaturé l’activité de l’agence

Dans le rapport présenté à la Chambre des communes sur les relations entre le gouvernement britannique et la Russie, les parlementaires ont présenté une évaluation erronée de l’activité de l’agence Sputnik au Royaume-Uni, selon le service de presse de Sputnik UK.

Le Parlement britannique a publié ce jeudi un important rapport sur les relations russo-britanniques, dans lequel les parlementaires ont soulevé la question de la propagation croissante de fausses nouvelles au Royaume-Uni. Accusant l'agence Sputnik et la chaîne RT de falsifications, les parlementaires n'ont pourtant cité aucun exemple concret pour étayer leurs accusations.

« Ce rapport comporte des estimations biaisées à l'encontre de l'agence. En particulier, dans le rapport, Sputnik est accusé de publication de "fausses nouvelles" et de "propagande russe" lors de la couverture des événements en Syrie. Pourtant, le rapport ne présente aucune preuve substantielle de ces accusations », indique un communiqué du service de presse de l'agence.

Šéfredaktorka mezinárodní informační agentury (MIA) Rossia Segodnia Margarita Simoňanová - Sputnik France
Simonian tourne en dérision les parlementaires britanniques
Sputnik UK rappelle que le chef du bureau, Oksana Brajnik, et le rédacteur-en-chef Nikolai Gorshkov, ont assisté le 28 novembre aux audiences du comité, au cours desquelles ils ont répondu à des questions sur les activités de l'agence au Royaume-Uni.

« À l'issue de la rencontre, l'agence a fourni une liste de preuves supplémentaires, y compris une liste exhaustive des articles sur les événements en Syrie, qui prouvaient un caractère équilibré du travail accompli. Néanmoins, ces données n'ont pas été incluses dans le rapport final », a précisé Sputnik UK.

Et d'ajouter: « Nous saluons tous les efforts visant à améliorer les relations entre le Royaume-Uni et la Russie, toutefois, ce rapport reflète dès le début sa propre vision de la situation. Le document présente Sputnik comme un moyen de la propagande, alors que la BBC World Service est qualifiée de "soft Power britannique". En attendant ce rapport, nous avions espéré une nouvelle approche. Malheureusement, ce n'est pas comme ça ».

En Occident, les médias russes Sputnik et RT sont accusés de propagande et de désinformation et font souvent l'objet de campagnes acharnées, mais toutes ces accusations restent infondées, faute de preuves.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала