Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
 - Sputnik France
Russeurope Express
Les économistes ne mangent pas tous des enfants! Rendez-vous chaque semaine avec Jacques Sapir, Clément Ollivier et leurs invités pour égrener les sujets de fond qui se cachent derrière le tumulte de l’actualité.

Le poids économique de l’Allemagne en Europe «un problème insoluble»

Jacques Sapir
Jacques Sapir - Sputnik France
S'abonner
La politique économique de l’Allemagne et son influence sur les décisions européennes posent problème. Jacques Sapir avec Coralie Delaume, journaliste spécialiste de la gouvernance européenne et Liem Hoang-Ngoc, responsable des questions économiques de la France insoumise.

L'Allemagne est omnipotente en Europe. La Grèce accablée par ses créanciers en est l'exemple le plus flagrant. Mais, comment faire entendre raison aux dirigeants allemands? Une coopération est-elle encore possible ou le temps de l'épreuve de force n'est-il pas revenu?

La journaliste Coralie Delaume, auteur du blog L'arène nue, estime que l'influence capitale de l'Allemagne sur les politiques économiques européennes « est un problème insoluble. Même Angela Merkel le reconnait […] effectivement nous avons des excédents importants mais c'est dû à une sous-évaluation de la monnaie qui est due elle-même que nous partageons l'euro et que la BCE a une politique qui est davantage profitable aux pays du sud […] Le fait que l'Allemagne cohabite dans une même monnaie avec des pays comme la Slovénie, comme le Portugal, comme l'Italie fait que forcément la politique de la BCE n'est adaptée ni aux uns ni aux autres. »

Pour Liem Hoang-Ngoc, l'Union Européenne « n'est ni achevée ni sur le plan politique ni sur le plan économique. Il n'y a pas de budget fédéral, il n'y a pas ce qu'on appelle une union de transferts où le budget central organise des transferts de ressources vers les régions en difficulté. Et pour cause, la stratégie imposée par l'Allemagne, c'est en cas de difficulté de prévoir que les pays doivent s'ajuster par une dévaluation interne puisque la dévaluation externe étant proscrite par nature, nous sommes dans un régime de monnaie unique, les différents États sont amenés à pratiquer des politiques de déflation salariale, de contraction des dépenses. »

Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaîne YouTube

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала