Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Malaisie interdit son équipe de foot de match à Pyongyang

S'abonner
Suite aux révélations sur l'assassinat de Kim Jong-nam à l'aéroport de Kuala Lumpur, la Fédération malaisienne de football a décidé d'interdire pour des raisons de sécurité à son équipe nationale d'affronter la Corée du Nord à Pyongyang lors d'un match de qualification pour la Coupe d'Asie.

Le match Corée du Nord — Malaisie dans le cadre de la Coupe d'Asie, prévu pour le 27 mars prochain, n'aura pas lieu: la Malaisie a interdit à son équipe nationale de football d'affronter l'équipe nord-coréenne à Pyongyang pour des raisons de sécurité.

« La décision, samedi, du gouvernement malaisien d'expulser l'ambassadeur de Corée du Nord en Malaisie, Kang Chol, semble actuellement avoir fait naître un danger pour les Malaisiens se rendant en Corée du Nord», a déclaré dans un communiqué le patron de la Fédération malaisienne de football, Hamidin Mohamad Ali.

Samedi 4 mars, le ministère malaisien des Affaires étrangères a annoncé l'expulsion imminente de l'ambassadeur nord-coréen sur fond de tensions entre les deux pays provoquées par l'empoisonnement, le 13 février à l'aéroport de Kuala Lumpur, du demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, Kim Jong-nam.

L'aéroport de Kuala Lumpur - Sputnik France
Nouveaux détails sur le meurtre de Kim Jong-nam
En réaction au renvoi de l'ambassadeur nord-coréen de Malaisie, la Corée du Nord a décidé le lundi 6 mars, de prendre une mesure similaire en expulsant l'ambassadeur de Malaisie de Pyongyang. La Corée du Nord l'a désigné « persona non grata » et a demandé dans la matinée du 5 mars au diplomate de quitter le pays dans les 48 heures, a annoncé l'agence nord-coréenne de presse KCNA.

Depuis le meurtre de Kim Jong-nam, survenu le 13 février dernier à l'aéroport de Kuala Lumpur, la Corée du Nord ne cessait de remettre en question les compétences des autorités malaisiennes concernant l'enquête. D'après les autorités malaisiennes, Kim Jong-Nam, 45 ans, a été empoisonné par une attaque au VX — un agent neurotoxique extrêmement puissant. Rejetant ces conclusions, les autorités nord-coréennes soutiennent que la victime est décédée d'une crise cardiaque.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала