Peur et dégoût à Las Vegas: un Américain tente de tuer un mannequin

© Photo pixabayun mannequin
un mannequin - Sputnik France
Un crime peu ordinaire s’est produit à Las Vegas où un homme a été arrêté pour avoir essayé de tuer… un mannequin. L’enquête a été ouverte mais les détails de l’affaire restent encore à préciser.

En février, Las Vegas a été frappé par le meurtre de deux hommes sans domicile fixe. Pour les besoins de l'enquête, la police a mis en place une opération peu banale: utiliser un mannequin imitant un SDF endormi afin de piéger l'assassin potentiel. L'appât installé dans le quartier de la ville où le crime avait auparavant eu lieu, a fonctionné, attirant un homme équipé d'un marteau.

Prison - Sputnik France
Un rappeur espagnol écope de 3,5 ans de prison pour crime de lèse-majesté

Ainsi, selon Associated Press, Shane Allen Schindler, un Américain âgé de 30 ans, a été arrêté par la police le 7 mars pour tentative de meurtre sur le mannequin en question, ce qui a suscité de vifs débats.

Phil Kohn, l'avocat commis d'office, a ironisé au sujet des accusations en expliquant qu'il était impossible de tuer un objet inanimé. De son côté, Deborah Denno, professeur de droit à l'Université Fordham de New York, estime qu'il faut prendre en compte les intentions du suspect.

« Oui, vous ne pouvez pas tuer un mannequin mais si les conditions étaient réelles et que le criminel les croyait tangibles, il aurait bien tué une personne », a expliqué Mme Denno.

Au cours des auditions au tribunal, le procureur adjoint Marc DiGiacomo a déclaré que M. Schindler représentait un danger sérieux pour la société. Bien que les accusations formelles n'aient pas été prononcées, les autorités le soupçonnent du meurtre de deux hommes sans domicile fixe âgés de 46 et 60 ans dont les corps ont été retrouvés le 4 janvier et le 3 février.

Malgré les affirmations de M. Schindler selon lesquelles il était tout à fait conscient qu'il était en train de frapper avec un marteau un mannequin, le procureur adjoint estime que ses déclarations ne sont pas dignes de foi car l'accusé ne pouvait pas savoir ce qui était caché sous la couverture: un mannequin ou bien une personne réelle.

Le suspect a été placé en détention provisoire, la caution pour sa libération est fixée à 50 000 dollars (environ 48 000 euros). L'enquête se poursuit. L'avocat de M. Schindler a refusé de commenter l'affaire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала