La Pologne fera tout pour perturber l’élection du président du Conseil européen

Estimant que l’organisation de l’élection du président du Conseil européen était anticipée, la Pologne est prête à tout pour la perturber et faire en sorte qu’elle ne se tienne pas ce jeudi, d’après le ministre polonais des Affaires étrangères Witold Waszczykowski.

Militaire polonais - Sputnik France
«Pour être indépendante, la Pologne doit mettre l'Otan à la porte»
Witold Waszczykowski, le chef de la diplomatie polonaise, a annoncé que la Pologne empêcherait l'élection du président du Conseil européen prévue lors d'un sommet à Bruxelles qui se tiendra les 9 et 10 mars. Les chefs d'État de l'UE devraient réélire l'ex-premier ministre polonais et ancien leader du parti d'opposition « La Plateforme civique » Donald Tusk à la présidence du Conseil européen pour un nouveau mandat, l'actuel expirant le 31 mai.

« Nous avons signalé à la partie allemande qu'il n'y a pas de nécessité d'élire aujourd'hui le président du Conseil (européen). S'il y a des objections, s'il y a des candidats différents, puisqu'il est probable que quelqu'un désigne Donald Tusk, on reportera cette affaire. Son mandat expire fin mai, ce qui veut dire qu'on a encore deux mois et demi pour considérer et perfectionner la procédure (de l'élection du président du Conseil européen, ndlr). Nous n'avons pas besoin de nous précipiter », a déclaré M. Waszczykowski en direct sur la chaîne de télévision TVN24.

Le ministre a fait savoir qu'actuellement, la procédure de l'élection du président du Conseil européen n'était pas précise.

« On parle d'un vote, mais dans le même temps, auparavant, on a dit qu'il fallait éviter ces élections, que les élections devaient être consensuelles. On ignore qui doit désigner un tel candidat : par exemple, s'il doit se désigner lui-même ou si c'est la présidence qui doit le faire ou un pays-membre », a fait remarquer le chef de la diplomatie polonaise.

Selon lui, la Pologne fera tout « pour ne pas qu'on en arrive à cette élection ».

Samedi dernier, le ministère polonais des Affaires étrangères a déclaré que Varsovie avait désigné officiellement l'eurodéputé Jacek Emil Saryusz-Wolski pour occuper le poste de président du Conseil européen.

Hollande - Sputnik France
Hollande président du Conseil européen? Improbable

Le parti au pouvoir « Droit et justice » a également adopté une résolution qui oblige le vice-président du parti, le premier ministre polonais Beata Szydło, à protester contre la réélection de Donald Tusk.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала