Désordres à Séoul: deux morts

Deux personnes sont mortes dans la capitale sud-coréenne suite à des affrontements entre la police et les participants d’une manifestation ayant suivi la mise en accusation de la présidente Park Geun-hye.

Deux personnes sont mortes dans la capitale sud-coréenne suite à des affrontements entre la police et les participants d’une manifestation ayant suivi la mise en accusation de la présidente Park Geun-hye.

© REUTERS / Yonhap/Lim Se-youngDes opposants à la mise en accusation de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye devant le siège de la Cour constitutionnelle à Séoul, après l’annonce du verdict.
Désordres à Séoul: deux morts - Sputnik France
1/11
Des opposants à la mise en accusation de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye devant le siège de la Cour constitutionnelle à Séoul, après l’annonce du verdict.
© REUTERS / Kim Hong-JiL’endroit où ont été blessés des adversaires de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye vu à travers la vitre brisée d’un bus.
Désordres à Séoul: deux morts - Sputnik France
2/11
L’endroit où ont été blessés des adversaires de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye vu à travers la vitre brisée d’un bus.
© REUTERS / Kim Hong-JiLes affrontements entre la police et des manifestants suite à la mise en accusation de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye, devant le siège de la Cour constitutionnelle à Séoul.
Désordres à Séoul: deux morts - Sputnik France
3/11
Les affrontements entre la police et des manifestants suite à la mise en accusation de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye, devant le siège de la Cour constitutionnelle à Séoul.
© REUTERS / Kim Hong-JiLa mort d’un partisan de Park Geun-hye a été annoncée précédemment. Un homme tombé d’un véhicule de police a été blessé mortellement à la tête.
Sur la photo: un opposant à la mise en accusation de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye blessé pendant la manifestation qui a eu lieu devant le siège de la Cour constitutionnelle à Séoul.

Désordres à Séoul: deux morts - Sputnik France
4/11
La mort d’un partisan de Park Geun-hye a été annoncée précédemment. Un homme tombé d’un véhicule de police a été blessé mortellement à la tête.
Sur la photo: un opposant à la mise en accusation de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye blessé pendant la manifestation qui a eu lieu devant le siège de la Cour constitutionnelle à Séoul.

© REUTERS / Kyodo Aucun détail concernant la mort de la seconde victime n’a été précisé.
Désordres à Séoul: deux morts - Sputnik France
5/11
Aucun détail concernant la mort de la seconde victime n’a été précisé.
© REUTERS / YonhapLes affrontements entre la police et des manifestants suite à la mise en accusation de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye devant le siège de la Cour constitutionnelle à Séoul.
Désordres à Séoul: deux morts - Sputnik France
6/11
Les affrontements entre la police et des manifestants suite à la mise en accusation de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye devant le siège de la Cour constitutionnelle à Séoul.
© REUTERS / YonhapPlusieurs personnes ont été touchées lors des affrontements, y compris un reporter photographe de l’agence «Kyodo».
Désordres à Séoul: deux morts - Sputnik France
7/11
Plusieurs personnes ont été touchées lors des affrontements, y compris un reporter photographe de l’agence «Kyodo».
© REUTERS / Yonhap/Lee Ji-EunDes habitants de Séoul devant le siège de la Cour constitutionnelle après l’annonce du verdict approuvant la mise en accusation de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye.
Désordres à Séoul: deux morts - Sputnik France
8/11
Des habitants de Séoul devant le siège de la Cour constitutionnelle après l’annonce du verdict approuvant la mise en accusation de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye.
© REUTERS / Yonhap/Chung He-seungLa Cour constitutionnelle de Corée du Sud a approuvé la mise en accusation de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye, prononcée par le parlement le 9 décembre 2016 dans le contexte d’un grand scandale de corruption. Sur la photo: des partisans et des opposants à la mise en accusation au centre de Séoul après l’annonce du verdict de la Cour constitutionnelle.
Désordres à Séoul: deux morts - Sputnik France
9/11
La Cour constitutionnelle de Corée du Sud a approuvé la mise en accusation de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye, prononcée par le parlement le 9 décembre 2016 dans le contexte d’un grand scandale de corruption. Sur la photo: des partisans et des opposants à la mise en accusation au centre de Séoul après l’annonce du verdict de la Cour constitutionnelle.
© REUTERS / YonhapLes affrontements entre la police et des manifestants suite à la mise en accusation de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye devant le siège de la Cour constitutionnelle à Séoul.
Désordres à Séoul: deux morts - Sputnik France
10/11
Les affrontements entre la police et des manifestants suite à la mise en accusation de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye devant le siège de la Cour constitutionnelle à Séoul.
© REUTERS / Yonhap/Lee Ji-EunDes partisans et des opposants à la mise en accusation de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye au centre de Séoul après l’annonce du verdict de la Cour constitutionnelle.
Désordres à Séoul: deux morts - Sputnik France
11/11
Des partisans et des opposants à la mise en accusation de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye au centre de Séoul après l’annonce du verdict de la Cour constitutionnelle.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала