Comment l’appli Allo de Google peut dévoiler votre historique de navigation

© AFP 2022 Damien Meyergoogle
google - Sputnik France
Une faille de sécurité de l’application de Google Allo est en mesure d’exposer tous vos secrets à vos interlocuteurs: son Assistant est en effet capable de dévoiler votre historique de navigation en fournissant des réponses non liées aux questions des utilisateurs.

Une brèche inquiétante a été identifiée dans l'application de messagerie Google, Allo. À l'origine de la faille, l'Assistant virtuel: celui-ci permettrait en effet de partager avec vos contacts vos dernières recherches effectuées sur Google, et ce, sans votre permission, annonce The Independent.

La découverte a été faite par Tess Townsend, reporter pour le site internet américain dédié aux nouvelles technologies Re/code, qui utilisait Allo pour chatter avec un ami.

« Au milieu de notre conversation, mon ami a demandé à l'Assistant de s'identifier », écrit Mme Townsend. « Au lieu d'offrir un nom ou une réplique concise, elle a répondu par le biais d'un lien du site de fans de Harry Potter "Pottermore". »

Android - Sputnik France
C'est officiel: Samsung, Google et d’autres smartphones Android neufs infestés de virus
Ni Mme Townsend ni son interlocuteur n'avait parlé d'Harry Potter dans leur conversation, avant que l'appli ne l'évoque.

« Mais cette réponse n'était pas seulement illogique, poursuit Mme Townsend, c'était un résultat qui découlait de recherches précédentes que mon ami disait avoir faites quelques jours auparavant. »

Le problème, bien sûr, n'a pas échappé de l'attention de Google: « Nous avons été informés que l'Assistant dans les discussions de groupe ne fonctionnait pas comme prévu. Nous avons réglé le problème et apprécions le rapport », a répondu le géant du Web.

WikiLeaks - Sputnik France
«Vault 7» de WikiLeaks: pourquoi la CIA a besoin de l’adresse IP de la police russe
Cependant, Allo a continué à faire preuve d'un comportement étrange: quand Mme Townsend a demandé à l'Assistant de Google de préciser quel était son travail, il a partagé une image de Google Maps contenant l'adresse d'un ancien lieu de travail qu'elle partageait, et non l'adresse publique de son ancien employeur.

« Google avait accès à l'adresse dans le dossier parce que je l'avais incluse dans mes paramètres personnels sur Google Maps », raconte Mme Townsend. « Il n'a pas demandé ma permission pour partager cela. »

L'Assistant doit demander l'autorisation d'un utilisateur avant de partager des informations personnelles dans un chat Allo, mais cet aspect de la confidentialité ne semble pas fonctionner de manière régulière.

« Qu'est-ce qu'Allo? », a tweeté l'ex-agent de la NSA Edward Snowden. « Une application de Google qui enregistre tous les messages que vous envoyez et qui les met à la disposition de la police sur demande. »

À son tour, l'entreprise déclare que le fait de recueillir des données rend Allo plus utile: plus elle dispose d'informations et meilleures elles sont, plus les suggestions seront efficaces.

Mais plusieurs se sont inquiétés du fait qu'en collectant de cette manière des informations, Google mettait les gens en danger d'espionnage gouvernemental.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала