Porte-hélicoptères japonais en mer de Chine méridionale, une «démonstration de force»

© REUTERS / Kim Kyung-HoonUn hélicoptère atterit à bord du destroyer porte-hélicoptère de la marine japonaise Izumo
Un hélicoptère atterit à bord du destroyer porte-hélicoptère de la marine japonaise Izumo - Sputnik Afrique
Le Japon prévoit d'envoyer en mai son plus grand navire de guerre pour une expédition de trois mois à travers la mer de Chine méridionale. Un expert militaire russe a parlé à Sputnik des motifs possibles de cette initiative de Tokyo.

Mer de Chine Méridionale - Sputnik Afrique
Constructions en mer de Chine méridionale: Washington y voit des abris pour missiles
Le gouvernement japonais a décidé d'envoyer son plus grand navire de guerre, le destroyer porte-hélicoptères Izumo, pour une expédition de trois mois en mer de Chine méridionale et dans l'Océan Indien.

Cette initiative peut être considérée comme l'opération la plus considérable de la flotte japonaise depuis la Seconde Guerre mondiale, a commenté à Sputnik l'expert militaire russe Vassili Kachine.

« "Izumo" est un navire immense, qui appartient à une classe de destroyers porte-hélicoptères qui n'existe qu'au Japon. Dans le reste du monde un tel navire serait considéré comme un porte-hélicoptères ou un porte-avions léger », a fait savoir l'expert.

Le déplacement en pleine charge de l'Izumo est de 27 000 tonnes. M. Kachine a noté que ce navire était plus grand que les porte-avions légers des pays européens et était plutôt proportionnel aux navires d'assaut amphibies américains.

« En théorie, l'Izumo peut être doté d'avions à décollage vertical F-35B, il deviendrait alors un vrai véritable porte-avions léger », a-t-il ajouté.

​D'après l'expert, même avec des hélicoptères (9 appareils et plus), ce navire présente une grande force. Le bâtiment peut renforcer un groupe naval avec des capacités antinavires et anti-sous-marines supplémentaires.

« Les hélicoptères peuvent également être utilisés pour la reconnaissance et l'acquisition d'objectifs guidant des missiles de navires. On peut supposer que l'Izumo effectuera l'expédition avec un des nouveaux destroyers japonais doté de missiles antinavires et d'un système puissant de défense antiaérienne », a expliqué l'expert militaire.

Selon lui, cette expédition « sera sans aucun doute une démonstration de puissance et affichera les nouvelles possibilités de la flotte japonaise ». Cependant, il affirme que le passage du navire et de son escorte à travers la mer de Chine méridionale provoquera une vive réaction de la part de Pékin.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала