Image de la «fin d’un monde»: Nicolas II, le dernier empereur russe

Il y a un siècle, le 15 mars 1917, le tsar Nicolas II abdiquait. Découvrez des photos de la vie du dernier empereur russe dans ce diaporama de Sputnik.

Il y a un siècle, le 15 mars 1917, le tsar Nicolas II abdiquait. Découvrez des photos de la vie du dernier empereur russe dans ce diaporama de Sputnik.

Suivez Sputnik sur Instagram pour ne jamais manquer les meilleurs photos et vidéos sélectionnées par la rédaction. Il suffit de cliquer sur le lien, puis sur « S'abonner ».

© SputnikLa célébration du tricentenaire de la Maison Romanov. L’empereur russe Nicolas II, l’impératrice Alexandra Feodorovna et le tsarévitch Alexis vont de la Cathédrale de l’Assomption au Palais Nicolas.
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
1/18
La célébration du tricentenaire de la Maison Romanov. L’empereur russe Nicolas II, l’impératrice Alexandra Feodorovna et le tsarévitch Alexis vont de la Cathédrale de l’Assomption au Palais Nicolas.
© SputnikLe dernier empereur russe, Nicolas II, Nikolaï Alexandrovitch Romanov, est né le 6 mai 1868 à Tsarskoïe Selo.
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
2/18
Le dernier empereur russe, Nicolas II, Nikolaï Alexandrovitch Romanov, est né le 6 mai 1868 à Tsarskoïe Selo.
© Sputnik . Peter OtsupL’empereur Nicolas II (au centre) parmi les militaires des puissances alliées. De gauche à droite: l’agent militaire italien Marsengo, le baron Rikkel (Belgique), le général Williams (Grande-Bretagne), le marquis de la Guiche (France) et le colonel Londkievic (Serbie). Photo prise le 8 septembre 1916 à Moguilev, au quartier général du Commandant en chef, pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918).
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
3/18
L’empereur Nicolas II (au centre) parmi les militaires des puissances alliées. De gauche à droite: l’agent militaire italien Marsengo, le baron Rikkel (Belgique), le général Williams (Grande-Bretagne), le marquis de la Guiche (France) et le colonel Londkievic (Serbie). Photo prise le 8 septembre 1916 à Moguilev, au quartier général du Commandant en chef, pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918).
© SputnikL’empereur Nicolas II tient dans ses bras le tsarévitch Alexis.
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
4/18
L’empereur Nicolas II tient dans ses bras le tsarévitch Alexis.
© SputnikLe tsarévitch Alexis a commencé son service militaire en juillet 1887 dans le régiment Preobrajensky au grade de capitaine en second et a mérité en mai 1891 le grade de colonel, le dernier de sa carrière militaire. Devenu empereur, Nicolas II n’estime pas possible de s’attribuer des grades militaires supérieurs.
Sur la photo : l’empereur Nicolas II (au centre de dos) échange des baisers-de-paix avec les officiers subalternes des unités stationnées au Quartier général du Commandant en chef. 1916.
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
5/18
Le tsarévitch Alexis a commencé son service militaire en juillet 1887 dans le régiment Preobrajensky au grade de capitaine en second et a mérité en mai 1891 le grade de colonel, le dernier de sa carrière militaire. Devenu empereur, Nicolas II n’estime pas possible de s’attribuer des grades militaires supérieurs.
Sur la photo : l’empereur Nicolas II (au centre de dos) échange des baisers-de-paix avec les officiers subalternes des unités stationnées au Quartier général du Commandant en chef. 1916.
© SputnikL’empereur russe Nicolas II (au centre) goûte un repas à bord d’un bâtiment de guerre russe.
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
6/18
L’empereur russe Nicolas II (au centre) goûte un repas à bord d’un bâtiment de guerre russe.
© SputnikUn mouvement de foule qui a eu lieu le 26 mai 1896 sur-le-champ de Khodynka à Moscou pendant les festivités accompagnant le couronnement de Nicolas II a fait plus de 1 000 morts.
Sur la photo : l’empereur russe Nicolas II passe en revue la Garnison de Tsarskoïe Selo.
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
7/18
Un mouvement de foule qui a eu lieu le 26 mai 1896 sur-le-champ de Khodynka à Moscou pendant les festivités accompagnant le couronnement de Nicolas II a fait plus de 1 000 morts.
Sur la photo : l’empereur russe Nicolas II passe en revue la Garnison de Tsarskoïe Selo.
© Sputnik . Empress Alexander FedorovnaLa fille de l’empereur Nicolas II Maria à Tsarskoïe Selo.
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
8/18
La fille de l’empereur Nicolas II Maria à Tsarskoïe Selo.
© SputnikL’empereur russe Nicolas II, l’impératrice Alexandra Feodorovna, les grandes princesses Olga, Tatiana, Maria, Anastasia, le tsarévitch Alexis.
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
9/18
L’empereur russe Nicolas II, l’impératrice Alexandra Feodorovna, les grandes princesses Olga, Tatiana, Maria, Anastasia, le tsarévitch Alexis.
© Sputnik . Nikolai PashinLe fils du tsar Nicolas II le tsarévitch Alexis.
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
10/18
Le fils du tsar Nicolas II le tsarévitch Alexis.
© SputnikLe tsar Nicolas II a épousé une princesse allemande qui s’est convertie à l’orthodoxie et a pris le nom russe d’Alexandra Feodorovna. La cérémonie nuptiale a lieu le 14 novembre 1894 au Palais d’hiver.
Sur la photo : l’empereur russe Nicolas II avec l’impératrice Alexandre Feodorovna à la célébration du tricentenaire de la Maison Romanov à Moscou.
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
11/18
Le tsar Nicolas II a épousé une princesse allemande qui s’est convertie à l’orthodoxie et a pris le nom russe d’Alexandra Feodorovna. La cérémonie nuptiale a lieu le 14 novembre 1894 au Palais d’hiver.
Sur la photo : l’empereur russe Nicolas II avec l’impératrice Alexandre Feodorovna à la célébration du tricentenaire de la Maison Romanov à Moscou.
© SputnikL’empereur Nicolas II dans sa chambre d’un pavillon de chasse.
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
12/18
L’empereur Nicolas II dans sa chambre d’un pavillon de chasse.
© SputnikL’empereur russe Nicolas II avec sa famille à la chasse dans l’archipel finlandais. 1912.
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
13/18
L’empereur russe Nicolas II avec sa famille à la chasse dans l’archipel finlandais. 1912.
© SputnikPendant le règne du tsar Nicolas II, le mouvement révolutionnaire prend de l’ampleur et la situation en politique étrangère s’aggrave : guerre russo-japonaise de 1904-1905, Dimanche rouge, révolution de 1905-1907, Première guerre mondiale, révolution de février 1917.
Sur la photo : l’empereur Nicolas II passe en revue les troupes de la Garde impériale du régiment Izmaïlovski. Tsarskoïe Selo, le 17 mai 1909.

Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
14/18
Pendant le règne du tsar Nicolas II, le mouvement révolutionnaire prend de l’ampleur et la situation en politique étrangère s’aggrave : guerre russo-japonaise de 1904-1905, Dimanche rouge, révolution de 1905-1907, Première guerre mondiale, révolution de février 1917.
Sur la photo : l’empereur Nicolas II passe en revue les troupes de la Garde impériale du régiment Izmaïlovski. Tsarskoïe Selo, le 17 mai 1909.

© SputnikL’empereur Nikolaï Alexandrovitch Romanov avec sa fiancée Alexandra Feodorovna (à gauche) et sa sœur Élisabeth (à droite).
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
15/18
L’empereur Nikolaï Alexandrovitch Romanov avec sa fiancée Alexandra Feodorovna (à gauche) et sa sœur Élisabeth (à droite).
© SputnikL’empereur Nicolas II (deuxième à droite), l’impératrice Alexandra Feodorovna (première à gauche), la grande princesse Olga Alexandrovna (troisième à gauche). Peterhof, 1896.
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
16/18
L’empereur Nicolas II (deuxième à droite), l’impératrice Alexandra Feodorovna (première à gauche), la grande princesse Olga Alexandrovna (troisième à gauche). Peterhof, 1896.
© Sputnik . Le tsar Nicolas II a abdiqué pendant la révolution de février 1917 et a été placé avec sa famille en résidence surveillée au Palais de Tsarskoïe Selo. À l’été 1917, il a été envoyé en exil à Tobolsk et au printemps 1918 déporté par les bolcheviks à Ekaterinbourg, où il a été fusillé avec sa famille et son entourage.
Sur la photo: les Romanov sur le toit de la maison à Tobolsk. La famille du tsar y a été détenue en 1918 avant d’être déportée à Ekaterinbourg.
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
17/18
Le tsar Nicolas II a abdiqué pendant la révolution de février 1917 et a été placé avec sa famille en résidence surveillée au Palais de Tsarskoïe Selo. À l’été 1917, il a été envoyé en exil à Tobolsk et au printemps 1918 déporté par les bolcheviks à Ekaterinbourg, où il a été fusillé avec sa famille et son entourage.
Sur la photo: les Romanov sur le toit de la maison à Tobolsk. La famille du tsar y a été détenue en 1918 avant d’être déportée à Ekaterinbourg.
© SputnikDans la nuit du 17 juillet 1918, le tsar Nicolas II, la tsarine, leurs quatre filles, Olga (1895), Tatiana (1897), Maria (1899) et Anastasia (1901), leur fils, le tsarévitch, héritier du trône Alexis (1904) et leur entourage proche, soit onze personnes ont été fusillées sans autre forme de procès. Les corps évacués au-delà de la ville ont été arrosés de kérosène, on a essayé de les brûler, mais ensuite ils ont été enterrés.
Sur la photo : l’une des dernières photographies du tsar Nicolas II, prise durant son exil à Tobolsk. Été 1917.
Image de la « fin d’un monde » : Nicolas II, le dernier empereur russe - Sputnik France
18/18
Dans la nuit du 17 juillet 1918, le tsar Nicolas II, la tsarine, leurs quatre filles, Olga (1895), Tatiana (1897), Maria (1899) et Anastasia (1901), leur fils, le tsarévitch, héritier du trône Alexis (1904) et leur entourage proche, soit onze personnes ont été fusillées sans autre forme de procès. Les corps évacués au-delà de la ville ont été arrosés de kérosène, on a essayé de les brûler, mais ensuite ils ont été enterrés.
Sur la photo : l’une des dernières photographies du tsar Nicolas II, prise durant son exil à Tobolsk. Été 1917.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала