Les États-Unis envisageraient-ils une opération militaire contre la Corée du Nord?

© AP Photo / Evan VucciRex Tillerson
Rex Tillerson - Sputnik France
Les récents tests de missiles stratégiques nord-coréens risquent de provoquer de nouvelles mesures de la part des États-Unis, selon le chef de la diplomatie américaine. Moscou met d'ailleurs en garde Washington contre l'effet «cercle vicieux» de ce type de politique qui ne fait qu'entraîner l'escalade des tensions.

Le secrétaire d'État américain Rex Tillerson a déclaré que la politique de la «  patience stratégique  » envers la Corée du Nord n'était plus d'actualité, annonce l'agence Yonhap.

Cette déclaration a été faite à Séoul lors d'une conférence de presse conjointe avec le chef de la diplomatie sud-coréenne Yun Byung-Se. Le diplomate américain a précisé que Washington explorait une nouvelle gamme de mesures diplomatiques, sécuritaires et économiques.

« Pour obtenir la sécurité et la prospérité économique à l'avenir, la Corée du Nord doit comprendre qu'elle doit abandonner la mise au point d'armes de destruction massive dont les armes nucléaires et les missiles balistiques », a indiqué le chef de la diplomatie américaine.

Pyongyang - Sputnik France
Tillerson: 20 ans d'efforts pour dénucléariser Pyongyang, en vain
Par ailleurs, il n'a pas exclu une action militaire contre la Corée du Nord.

« Certainement, nous ne voulons pas que les choses en viennent au conflit militaire », a-t-il ajouté. Mais, « s'ils élèvent le niveau de menace de leur programme d'armements à un niveau qui nécessite à nos yeux une action, alors cette option sera sur la table ».

La Russie a appelé vendredi les États-Unis et la Corée du Nord à sortir du « cercle vicieux » de l'escalade militaire.

« Il faut briser le cercle vicieux de la tension quand, en réponse à un essai de missile nucléaire nord-coréen, les États-Unis et leurs alliés font des démarches pour intensifier leurs activités militaires qui, à leur tour, poussent Pyongyang à de nouvelles actions », a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Igor Morgoulov, dans une interview accordée à l'agence japonaise Jiji.

Dernièrement, la Corée du Nord a testé quatre missiles balistiques de moyenne portée dont trois se sont abîmés dans les eaux de la zone économique du Japon.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала