Repousser les limites du possible: comment un handicapé est devenu plongeur (photos)

© Photo Saeid ZarooriRepousser les limites du possible: comment un handicapé est devenu plongeur (photos)
Repousser les limites du possible: comment un handicapé est devenu plongeur (photos) - Sputnik France
Saeid Zaroori est célèbre en Iran, tout le monde essaye de suivre son exemple. Ceci n’est pas surprenant car, malgré une dystrophie musculaire, il a réussi à affronter notre monde en ayant non seulement plusieurs professions, mais aussi en optant pour une vie pleine d’aventures notamment grâce à la plongée.

Journaliste, traducteur et enseignant, il aime les sensations fortes. Dans une interview accordée à Sputnik, Saeid Zaroori confie comment il réussit à vivre pleinement malgré son handicap.

© Photo Saeid ZarooriSaeid Zaroori, handicapé iranien
Saeid Zaroori, handicapé iranien - Sputnik France
Saeid Zaroori, handicapé iranien

Un jour, il a décidé de se lancer un défi et a fondé un groupe afin de faire des choses à couper le souffle sur terre, dans les airs et sous l'eau ! L'occasion s'est présentée pour Saeid d'effectuer un vol à bord d'un avion ultra léger avec ses amis. Cette expérience l'a poussé vers d'autres aventures.

© Photo Saeid ZarooriSaeid Zaroori, handicapé iranien
Saeid Zaroori, handicapé iranien - Sputnik France
Saeid Zaroori, handicapé iranien

Lorsque Saeid est devenu financièrement indépendant et a pu s'acheter un fauteuil roulant électrique, il a décidé de faire sa première sortie de plongée sous-marine sur l'île de Kish dans le Golfe persique :

« Depuis lors, mon style de vie a changé. J'ai commencé à vouloir ce dont je n'avais jamais pensé avant », confie-t-il dans une interview à Sputnik.

Saeid estime que l'instructeur de plongée, qui était à ses côtés, jouait un rôle primordial, puisque son incapacité à bouger restait le problème essentiel. Avec ce soutien, il ne lui restait qu'à « croire en lui et se contrôler sous l'eau ».

Grâce aux possibilités qu'offrent aujourd'hui les réseaux sociaux, Saeid a trouvé plusieurs camarades. Ainsi, un d'entre eux, parachutiste malgré sa moelle épinière endommagée, lui a proposé de sauter en parachute.

© Photo Saeid ZarooriSaeid Zaroori, handicapé iranien
Saeid Zaroori, handicapé iranien - Sputnik France
Saeid Zaroori, handicapé iranien

Saeid affirme que les acrobaties qu'ils ont réussies à faire avec ses amis ne sont pas toujours aisées même pour les personnes valides. Ainsi, ils motivent les gens à se surpasser. Saeid a repoussé les limites du possible pour les personnes ayant les mêmes problèmes que lui mais maintenant il doit affronter de nouveaux obstacles.

© Photo Saeid ZarooriSaeid Zaroori, handicapé iranien
Saeid Zaroori, handicapé iranien - Sputnik France
Saeid Zaroori, handicapé iranien

Malheureusement, aucune organisation spécifique sous la forme d'une association internationale des personnes atteintes de dystrophie musculaire, qui aiderait les malades, n'existe. Saeid a fondé un groupe « d'aventuriers iraniens à capacités réduites » ce qui a été le premier pas du projet spécial pour les handicapés et pour les personnes à capacités réduites prêtes à faire des choses incroyables, raconte-il.

© Photo Saeid ZarooriSaeid Zaroori, handicapé iranien
Saeid Zaroori, handicapé iranien - Sputnik France
Saeid Zaroori, handicapé iranien

Aujourd'hui, Saeid envisage de se lancer dans d'autres sports extrêmes, tels que le ski ou le BASE jump. Ensuite, Saeid Zaroori voudrait organiser des cours de plongée sous-marine pour les handicapés et les personnes à capacités réduites.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала