Une ex-responsable de l’Onu récompensée par la Palestine pour un rapport anti-israélien

Alors que l’Onu a fait retirer un rapport accusant Israël de pratiquer un «régime d’apartheid» à l’encontre des Palestiniens, Mahmoud Abbas a salué la publication de ce document et a annoncé que l’une de ses auteurs, Rima Khalaf, serait récompensée par la plus haute distinction palestinienne «pour son courage et son soutien au peuple palestinien».

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a téléphoné personnellement à l'ex-secrétaire exécutive de la Commission économique et sociale pour l'Asie occidentale (CESAO), Rima Khalaf, pour lui adresser ses félicitations pour « sa défense de l'humanité » et « ses vraies valeurs concernant le droit international ».

Jérusalem - Sputnik France
Israël-Palestine: des lycéens réussissent là où des diplomates ont échoué
Mahmoud Abbas a déclaré que les Palestiniens appréciaient les positions humanistes de Rima Khalaf, celle-ci ayant « refusé de couvrir les crimes commis par les autorités israéliennes d'occupation contre le peuple palestinien ».

Rédigé par deux spécialistes américains du droit international, les professeurs Richard Falk et Virginia Tilley, le texte concluait qu'« Israël était coupable de politique et de pratiques constitutives du crime d'apartheid ».

Lors d'une conférence de presse organisée vendredi 17 mars à Beyrouth où se trouve le siège de la CESAO, sa secrétaire exécutive Rima Khalaf a présenté sa démission en signe de protestation contre les pressions d'Antonio Guterres, le nouveau secrétaire général de l'Onu.

« Il m'a demandé hier matin de retirer (le rapport), je lui ai demandé de repenser sa décision, mais il a insisté. Sur ce, je lui ai présenté ma démission de l'Onu », a déclaré Mme Khalaf.

Stéphane Dujarric, porte-parole d'Antonio Guterres, a rejeté les accusations de censure en lien au rapport. 

« Il ne s'agit pas du contenu, mais de la procédure. Le secrétaire général ne peut pas accepter qu'un secrétaire général adjoint ou un autre haut fonctionnaire de l'Onu… soit autorisé à publier sous le nom de l'Onu, sous le logo de l'Onu sans consulter ni les services compétents, ni lui-même », a déclaré le diplomate.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала