Avant la présidentielle US, Moscou avait déjà placé «son candidat socialiste» en Bulgarie

© Sputnik . Vladimir Astapkovich / Aller dans la banque de photosKremlin
Kremlin - Sputnik France
Les révélations sur l’ingérence de Moscou dans les affaires intérieures des autres pays deviennent de plus en plus lourdes. La Main du Kremlin vient d’apprendre qu’elle avait rédigé un projet pour les socialistes bulgares avec conseils à la clé pour remporter la présidentielle. Et nous qui croyions que la cour était déjà bien pleine…

Le journal américain Wall Street Journal, qui a la réputation de publier régulièrement des articles révélateurs sur les « manigances de Moscou » dans des milieux politiques, vient de présenter un article sur l'ingérence de la Russie dans les élections étrangères, se référant à des sources toujours anonymes mais mentionnant pourtant un « espion » russe qui dément de son côté les accusations.

Luftparade über dem Roten Platz - Sputnik France
Hackers russes: Londres vole au secours du Monténégro!
Explications. Le Wall Street Journal prétend que Léonid Rechetkov, un ancien employé du Service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie, aurait transmis au Parti socialiste bulgare un document de 30 pages. Le texte, retouché par la Main du Kremlin, contenait notamment des conseils à appliquer pour que le candidat socialiste Roumen Radev remporte l'élection présidentielle de novembre 2016.

Par exemple, parmi les suggestions figureraient la publication d'actualités mensongères et l'exagération des données des sondages sociologiques, souligne le Wall Street Journal. En outre, le « manuel » aurait été intercepté par les services bulgares de sécurité.

Léonid Rechetkov a confirmé avoir rencontré des socialistes bulgares mais a cependant annoncé que pareil document n'avait jamais existé et relevait de la pure invention.

« Quelqu'un l'a inventé. Qui que ce soit, il vise à nuire ou à détériorer les relations entre la Bulgarie et la Russie. Ce ne sont que des inventions », a commenté Léonid Rechetkov.

Mercredi, le ministre bulgare des Affaires étrangères Radi Naïdenov a pourtant déclaré que le ministère n'avait aucune information sur l'ingérence de la Russie dans les affaires intérieures du pays, et en particulier dans l'élection présidentielle.

Estnische Hauptstadt Tallinn (Archivbld) - Sputnik France
Et si la Main du Kremlin ordonnait à ses troupes d'envahir l'Estonie?
En novembre 2016, le socialiste Roumen Radev a remporté la victoire à la présidentielle bulgare. Il appelle à lever les sanctions antirusses en soulignant qu'elles nuisent à l'Union européenne et à la Russie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала