Embouteillage monstre à la frontière turco-bulgare après son blocage par des nationalistes

© Sputnik . Samvel Sepetchan / Aller dans la banque de photosEmbouteillage monstre à la frontière turco-bulgare après son blocage par des nationalistes
Embouteillage monstre à la frontière turco-bulgare après son blocage par des nationalistes - Sputnik France
Des nationalistes bulgares s'efforcent par tous les moyens d’empêcher les Turcs de pénétrer sur le territoire de la Bulgarie. En raison de leurs actes, un embouteillage de huit kilomètres s’est formé à la frontière turco-bulgare.

Dans la zone du poste-frontière de Kapikule, à la frontière turco-bulgare, un embouteillage de huit kilomètres s'est formé en raison du blocage de la frontière bulgare par des membres d'organisations nationalistes, rapporte vendredi la chaîne de télévision NTV.

Selon l'Agence Anadolu, le service des douanes bulgares n'a pas délivré de permis d'entrée aux journalistes turcs qui entendaient couvrir les actions des nationalistes bulgares.

La Hongrie, exemple criant de l’échec des quotas sur les migrants - Sputnik France
Des Bulgares «chasseurs de réfugiés» construisent une clôture à la frontière turque
Le blocus de la frontière est lié aux élections législatives en Bulgarie, prévue pour le 26 mars. Les nationalistes tentent d'empêcher les Turcs qui ont la double nationalité d'entrer sur le territoire bulgare pour participer aux élections législatives. Certains citoyens turcs ont essayé de traverser la frontière à pied.

Des activistes bulgares ont décidé de bâtir un mur à la frontière avec la Turquie afin de « prévenir les provocations turques durant les élections », ainsi que pour empêcher la « pénétration des réfugiés », a déclaré dans une interview à Sputnik Nikolaï Ivanov, un des chefs de file des nationalistes. Les travaux emploient près de 400 personnes.

La Commission européenne - Sputnik France
Une Europe à deux vitesses: les Bulgares accusent l’UE d’apartheid
Les tensions entre Sofia et Ankara ont monté d'un cran début mars, lorsque la Bulgarie a accusé la Turquie d'« ingérence » dans la campagne électorale pour les législatives anticipées en Bulgarie, prévues le 26 mars. La Bulgarie a notamment évoqué des propos du ministre turc des Affaires sociales, Mehmet Muezzinoglu, qui avait appelé les citoyens bulgares d'origine turque résidant en Turquie à voter pour DOST, une nouvelle formation pro-turque en Bulgarie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала