Physiciens soviétiques

Le photographe soviétique Vsevolod Tarasevich est célèbre pour ses travaux remarquables, aussi bien dans le photojournalisme que dans le domaine de l’œuvre d’art réaliste.

Retrouvez une série de photos de physiciens soviétiques dans cette galerie de Sputnik.

Suivez Sputnik sur Instagram pour ne jamais manquer les meilleurs photos et vidéos sélectionnées par la rédaction. Il suffit de cliquer sur le lien, puis sur « S'abonner ».

© Sputnik . Vsevolod Tarasevich / Aller dans la banque de photosUn employé de l'Institut de physique des hautes énergies de Protvino prépare un générateur d'impulsions au travail
À l'Institut de physique des hautes énergies de Protvino, on prépare un générateur d'impulsions au travail - Sputnik France
1/13
Un employé de l'Institut de physique des hautes énergies de Protvino prépare un générateur d'impulsions au travail
© Sputnik . Vsevolod Tarasevich / Aller dans la banque de photosRadik Kalmadinov, ingénieur de l’Institut physico-technique Starodubtsev de l’Académie des sciences de la République socialiste soviétique d'Ouzbékistan, concepteur des installations solaires.
L'Institut Physico-technique. SV Starodubtsev - Sputnik France
2/13
Radik Kalmadinov, ingénieur de l’Institut physico-technique Starodubtsev de l’Académie des sciences de la République socialiste soviétique d'Ouzbékistan, concepteur des installations solaires.
© Sputnik . Vsevolod Tarasevich / Aller dans la banque de photosL’accélérateur de Serpoukhov, qui est un des plus grands accélérateurs du monde, permet de faire des expériences dans le domaine de la physique des particules élémentaires. Victor Afonin, chef de l'équipe chargée de l'entretien de l'injecteur.
Victor Afonin, chef de l'équipe chargée de l'entretien de l'injecteur - Sputnik France
3/13
L’accélérateur de Serpoukhov, qui est un des plus grands accélérateurs du monde, permet de faire des expériences dans le domaine de la physique des particules élémentaires. Victor Afonin, chef de l'équipe chargée de l'entretien de l'injecteur.
© Sputnik . Vsevolod Tarasevich / Aller dans la banque de photosLe bâtiment de l'Institut de physique des hautes énergies de Protvino.
Le bâtiment de l'Institut de physique des hautes énergies de Protvino. - Sputnik France
4/13
Le bâtiment de l'Institut de physique des hautes énergies de Protvino.
© Sputnik . Vsevolod Tarasevich / Aller dans la banque de photosInstitut de l'Académie des sciences de l'URSS, Yuri Chergadze
Institut de l'Académie des sciences de l'URSS, Yuri Chergadze - Sputnik France
5/13
Institut de l'Académie des sciences de l'URSS, Yuri Chergadze
© Sputnik . Vsevolod Tarasevich / Aller dans la banque de photosL’Institut de physique des hautes énergies de l’URSS (devenu Centre de recherche d’État «Institut de physique des hautes énergies»). Sandibek Nourouchev, candidat en sciences physiques et mathématiques, responsable du laboratoire des hodoscopes, près d’un accélérateur circulaire de protons, à Protvino, à proximité de Serpoukhov.
L'Institut de physique des hautes énergies - Sputnik France
6/13
L’Institut de physique des hautes énergies de l’URSS (devenu Centre de recherche d’État «Institut de physique des hautes énergies»). Sandibek Nourouchev, candidat en sciences physiques et mathématiques, responsable du laboratoire des hodoscopes, près d’un accélérateur circulaire de protons, à Protvino, à proximité de Serpoukhov.
© Sputnik . Vsevolod Tarasevich / Aller dans la banque de photosCentre de recherche Académie des sciences, docteur en sciences physiques et mathématiques Albert Molchanov
Albert Molchanov, docteur en sciences physiques et mathématiques du Centre de recherche de l'Académie des sciences - Sputnik France
7/13
Centre de recherche Académie des sciences, docteur en sciences physiques et mathématiques Albert Molchanov
© Sputnik . Vsevolod Tarasevich / Aller dans la banque de photosLe T-7, le premier tokamak du monde (chambre torique de confinement magnétique destinée à l'étude des plasmas) doté de bobines supraconductrices à l’Institut Kourtchatov de l'énergie atomique
Des experts français montent la chambre à bulles d'hydrogène «mirabelle». Institut de physique des hautes énergies de Protvino. - Sputnik France
8/13
Le T-7, le premier tokamak du monde (chambre torique de confinement magnétique destinée à l'étude des plasmas) doté de bobines supraconductrices à l’Institut Kourtchatov de l'énergie atomique
© Sputnik . Vsevolod Tarasevich / Aller dans la banque de photosScientifique au tableau noir
Scientifique au tableau noir - Sputnik France
9/13
Scientifique au tableau noir
© Sputnik . Vsevolod Tarasevich / Aller dans la banque de photosLe T-7, le premier tokamak du monde (chambre torique de confinement magnétique destinée à l'étude des plasmas) doté de bobines supraconductrices à l’Institut Kourtchatov de l'énergie atomique.
T-7 - le premier tokamak du monde - Sputnik France
10/13
Le T-7, le premier tokamak du monde (chambre torique de confinement magnétique destinée à l'étude des plasmas) doté de bobines supraconductrices à l’Institut Kourtchatov de l'énergie atomique.
© Sputnik . Vsevolod Tarasevich / Aller dans la banque de photosL'Institut de physique des hautes énergies de Protvino
L'Institut de physique des hautes énergies de Protvino - Sputnik France
11/13
L'Institut de physique des hautes énergies de Protvino
© Sputnik . Vsevolod Tarasevich / Aller dans la banque de photosUn scientifique
Un scientifique - Sputnik France
12/13
Un scientifique
© Sputnik . Vsevolod Tarasevich / Aller dans la banque de photosLes employés du service de formation de la faculté chimique dans le laboratoire de l'Université d'État de Moscou. Lomonosov
Les employés du service de formation de la faculté chimique dans le laboratoire de l'Université d'État de Moscou. Lomonosov - Sputnik France
13/13
Les employés du service de formation de la faculté chimique dans le laboratoire de l'Université d'État de Moscou. Lomonosov
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала