Yémen: 4.500 morts et 8.000 blessés en deux ans de conflit

© REUTERS / Khaled AbdullahPeople and a policeman look through a hole caused by a Saudi-led air strike on a bridge in Yemen's capital Sanaa
People and a policeman look through a hole caused by a Saudi-led air strike on a bridge in Yemen's capital Sanaa - Sputnik France
En prévision du deuxième anniversaire du début de l'escalade des violences au Yémen, le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme a dressé le bilan des victimes confirmées. Le nombre réel de personnes blessées ou tuées lors de ce conflit est plus important.

En deux ans, plus de 4 500 civils ont trouvé la mort au Yémen et quelque 8 000 autres ont été blessés, a annoncé vendredi le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH).

« Le dimanche 26 mars marque le deuxième anniversaire du début de l'escalade des violences au Yémen. Depuis le 26 mars 2015, près de 4 773 civils ont péri et 8 272 autres ont été blessés. Ces données ne tiennent compte que de le nombre de morts et de blessés que le HCDH a réussi à confirmer. Le nombre réel de victimes est, sans doute, plus important », indique la source dans un communiqué.

En outre, le communiqué du HCDH précise qu'après 2 ans de confit 21 millions de personnes, soit 82 % de la population, nécessitent une aide humanitaire.

Au cours du dernier mois seulement, « 106 civils ont été tués, principalement suite aux raids aériens et aux pilonnages menés depuis les navires militaires de la coalition ».

Yémen - Sputnik France
La catastrophe humanitaire au Yémen de plus en plus alarmante, Moscou avertit
Les navires de la coalition soutenant le gouvernement yéménite en exil ont notamment pilonné le 16 mars dernier une embarcation transportant des migrants au large de la mer Rouge, qui a ensuite été prise pour cible par des frappes réalisées par un hélicoptère Apache.

Dans ce contexte, le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme Zeid Ra'ad al-Hussein a souligné la nécessité de mettre en place un organe international indépendant qui enquête sur les violations aux Yémen.

Depuis 2014, le Yémen est en proie à un conflit armé opposant les rebelles houthis et les militaires loyaux à l'ancien président Ali Abdallah Saleh aux forces gouvernementales et aux milices populaires soutenant le président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi.

Dirigée par l'Arabie saoudite, la coalition arabe effectue depuis mars 2015 des raids sur les zones contrôlées par les rebelles houthis.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала