Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pourquoi la tempête solaire du 23 mars fascine-t-elle les astronomes?

CC0 / Pixabay / Le Soleil
Le Soleil - Sputnik France
S'abonner
Les astronomes du monde entier ont eu la possibilité d’observer, entre les 23 et 24 mars, un phénomène céleste unique en son genre: une tempête solaire causée par un trou formé dans la couronne solaire en l’absence de vent et de tâches sur la surface du Soleil.

Cœur - Sputnik France
Une exoplanète fait «battre le cœur» de son soleil
Entre les 23 et 24 mars, les astronomes ont pu observer depuis la Terre une éruption solaire d'une faible intensité, dont la cause était atypique de ce genre de phénomènes célestes.

À en croire l'astrophysicien Sergueï Gaïdach (Académie des sciences de Russie), la tempête solaire s'est formée notamment en l'absence de vent et de tâches sur la surface du Soleil grâce à un trou coronaire vertical aux alentours de son équateur.

Les scientifiques n'excluent pas qu'une autre éruption solaire, semblable à cette dernière, soit observée entre les 29 et 30 mars.

Pour rappel, le Soleil connaît actuellement sa période la moins active depuis plus d'un siècle. Le nombre de taches décomptées depuis le début du cycle actuel amorcé en décembre 2008, est très faible par rapport à la moyenne quotidienne observée ces 250 dernières années, en fait moins de la moitié.

Les cycles solaires ont une durée moyenne de 22 ans, 11 ans qui amènent au maximum et 11 autres années ramenant au minimum, après quoi un nouveau cycle commence.

La capitale russe sous les rayons du soleil hivernal - Sputnik France
La capitale russe sous les rayons du soleil hivernal
Les éruptions solaires ou éjections de masse coronale projettent du plasma solaire à très grande vitesse dans l'espace qui vient frapper la haute atmosphère de la Terre et interagit avec son champ magnétique.

La Nasa a lancé le 13 mars quatre vaisseaux spatiaux identiques (MMS) destinés à étudier ces interactions, mal comprises, entre les vents solaires et le champ magnétique terrestre. Le champ magnétique de la Terre protège normalement de ces particules mais quand il y a des éruptions solaires de forte puissance, comme celle de mardi, il se produit un phénomène dit de reconnexion magnétique dans la magnétosphère terrestre. Ce phénomène est responsable des aurores boréales mais aussi des orages magnétiques pouvant perturber le fonctionnement des satellites de communications et le réseau électrique.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала