Les débats sur le Brexit gelés à cause de la présidentielle française

© AFP 2022 Carl Court Royaume-Uni
Royaume-Uni - Sputnik France
Le début des négociations entre Bruxelles et Londres sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne était prévu fin mars mais de nouveau, l'UE tente de suspendre la « procédure de divorce ».

D'après une source du Parlement européen, le report de la date des négociations sur le Brexit a été évoqué lors d'une réunion des députés européens à huis clos: selon ces derniers, l'UE ralentit sciemment cette procédure pour que la montée inévitable des sentiments eurosceptiques ne constitue pas un facteur de la victoire de la candidate d'extrême droite Marine Le Pen à la présidentielle en France. Les autorités de l'UE espèrent ainsi empêcher la sortie potentielle d'un autre pays de la famille européenne.

Drapeau de l'UE - Sputnik France
«L’élargissement de l’UE a entravé l’intégration européenne»
Londres a l'intention de mettre en application l'article 50 du traité de Lisbonne réglementant la sortie du Royaume-Uni de l'UE dès le 29 mars. Bruxelles a immédiatement réagi en annonçant être prêt à des négociations bilatérales — même si en réalité sa disposition à une rapide progression en la matière suscite des doutes.

« L'Union européenne cherche actuellement n'importe quel prétexte pour reporter le début des négociations avec Londres. Il était d'abord prévu de le reporter jusqu'à Pâques et aujourd'hui on parle d'attendre jusqu'au premier tour de la présidentielle en France. La fantaisie de Bruxelles continue de surprendre », indique la source du Parlement européen.

manifestation à Rome - Sputnik France
Y a-t-il une vie après le Brexit?
Pour l'instant, les négociations ont été reportées pour une durée indéterminée et les pays de l'UE ne s'empressent pas de formuler des approches communes quant au Brexit: le sommet des 27 pays membres de l'UE pour élaborer une ligne politique commune vis-à-vis de Londres n'est prévu que le 29 avril.

D'après la source, Bruxelles a l'intention d'attendre les résultats du premier tour de l'élection française qui se déroulera le 23 avril. On connaîtra alors les noms et les chances réelles des deux principaux prétendants à la présidence. Selon les derniers sondages, les favoris sont le candidat indépendant Emmanuel Macron et la présidente du Front national Marine Le Pen, qui a pratiquement rattrapé son principal rival en termes de popularité — l'écart entre les candidats n'est que de 1 %.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала