Des milliers de manifestants dans les rues, la vie en Guyane paralysée

Mardi 28 mars a été déclaré «journée morte» en Guyane, suite à une mobilisation massive qui a réuni plus de 11.000 personnes.

Il s'agit de « la plus grosse manifestation jamais organisée » en Guyane française, ont déclaré les autorités préfectorales, selon lesquelles le nombre de manifestants a atteint 8 000 à Cayenne et 3 500 à Saint-Laurent-du-Maroni, les deux plus grandes villes du département dont la population s'élève à 250 000 personnes.

Lundi 27 mars, le principal syndicat du département l'Union des travailleurs guyanais (UTG) a appelé à une grève afin de parvenir à l'adoption d'un programme d'investissements à grande échelle. En outre, les manifestants demandent d'améliorer le système de santé et de protection sociale ainsi que la qualité de l'éducation. Suite à la grève, mardi 28 mars a été déclaré « journée morte », tous les établissements éducatifs, administratifs et commerciales sont fermés.

Emmanuel Macron - Sputnik France
La Guyane, une île? La géographie selon Macron fait rire le Web
Selon la presse locale, l'avenue de Gaulle qui mène au centre historique de Cayenne était remplie de manifestants dont plusieurs brandissaient des banderoles avec le slogan « nou bon ké sa » — « ça suffit » en dialecte créole guyanais.

En raison de la grève, la société Arianespace a dû reporter le lancement de la fusée porteuse Ariane 5 depuis le Centre spatial guyanais, situé à Kourou. La fusée doit mettre en orbite deux satellites de télécommunications : SGDC et KOREASAT-7.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала