Les quartiers résidentiels de Mossoul, cibles des frappes de la coalition

© AFP 2022 Aris MessinisMossoul
Mossoul - Sputnik France
Alors que la situation humanitaire suscite de nombreuses préoccupations, le général Sergueï Roudskoï, de l'État-major russe, a dénoncé les frappes de la coalition et a évoqué l’expérience d’Alep.

Il n'y a pas que les combattants de Daech qui se cachent à Mossoul, mais aussi des dizaines de milliers de civils. Mettant en avant ce constat, Sergueï Roudskoï, chef du Commandement opérationnel principal de l'État-major général des Forces armées russes, a attiré l'attention sur la situation humanitaire complexe qui règne dans la ville irakienne.

« L'aviation de la coalition porte des frappes contre les quartiers résidentiels de Mossoul qui abritent non seulement les combattants de l'État islamique, mais aussi des dizaines de milliers de civils. Selon les estimations des organisations humanitaires internationales, plus de 250 000 personnes ont quitté la ville », a indiqué M. Roudskoï.

Selon lui, les camps de migrants sont surpeuplés et les personnes y résidant manquent de nourriture, d'eau potable et de médicaments.

Mossoul - Sputnik France
La Russie propose son expérience pour limiter les pertes humaines à Mossoul
Dressant un parallèle entre la libération d'Alep et l'offensive sur Mossoul, le responsable russe a rappelé que les civils avaient la possibilité d'emprunter les couloirs humanitaires pour quitter la ville syrienne. En outre, il a souligné le fait que les frappes à Alep étaient suspendues pendant la libération de la ville des combattants.

Lundi, l'ONG Amnesty International a accusé la coalition dirigée par les États-Unis de ne pas prendre les précautions nécessaires dans la ville irakienne de Mossoul, où des centaines de civils ont trouvé la mort dans des frappes aériennes le 17 mars.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала