Goulasch, Poutine homme fort: un groupe électro évoque les surprises que réserve la Russie

OddZoo, ex-Trumps, un groupe français qui a changé de nom après la présidentielle américaine, a fait part à Sputnik de sa vie créative, de ses projets de se rendre en Russie et s'est permis d'évoquer plusieurs sujets politiques, tels que les liens présumés entre la Russie et l'administration de Donald Trump et son décret sur l'immigration.

Le groupe OddZoo: Seb, Jim, Romain - Sputnik France
Après la présidentielle US, le groupe de rock «Trumps» décide de changer de nom...
Ne voulant pas être considéré comme un groupe de soutien à Donald Trump ni à sa politique, Trumps a dû changer de nom après la victoire du candidat républicain. Ayant rompu ce seul rapport au monde politique, le groupe poitevin d'électro pop a choisi un nouveau nom, toujours en anglais, et s'appelle désormais OddZoo (« zoo de l'étrange »). Pourquoi cette préférence pour les noms anglais ? C'est simple : selon eux, « l'anglais c'est la langue du rock ».

La présidentielle américaine

Dans un entretien à Sputnik, OddZoo a évoqué plusieurs sujets, y compris la prétendue piste russe dans la présidentielle américaine. Selon Seb (clavier et guitare), le triomphe de Donald Trump est le choix de la société américaine, bien que la presse mainstream évoque souvent la « puissance » exagérée du président russe.

« Il est clair que Vladimir Poutine représente en tout cas en France, l'homme fort tout puissant, le risque numéro un de la démocratie, le méchant idéal dans un film », affirme-t-il, ajoutant que, concernant l'élection, « les Américains sont quand même presque à 100 % responsables de ce résultat » et que « Trump a su être convaincant durant la présidentielle ».

Le décret de Trump sur l'immigration

Peu de temps après que Donald Trump se soit installé au volant du pays, certaines de ses initiatives ont immédiatement suscité de vives réactions et le décret sur la protection des frontières est le premier dans cette liste. D'un point de vue artistique, le document ne fait que « compliquer terriblement les choses ».

« Ça va être de plus en plus compliqué d'avoir un visa en tant qu'artiste, (…) en plus d'être excessivement coûteux (pour les visas de travail) », confie Seb. « Je suppose qu'il (le décret, ndlr) est dans la lignée de ses promesses électorales, donc d'un point de vue européen, tout à fait scandaleux. » 

Ce qui étonne en Russie

Alors que le chemin vers les États-Unis devient assez difficile, OddZoo aimerait bien jouer en Russie. Seb, lui, a déjà visité Moscou et Saint-Pétersbourg avec un autre projet et, la première fois, il ne savait pas à quoi s'attendre. Mais le pays lui a offert un accueil loin d'être glacial :

« C'est un pays incroyable », raconte l'artiste. « Le public est incroyable, un des meilleurs que j'aie pu voir, l'ambiance est folle, les gens apprécient d'être au concert, soutiennent les artistes et donnent autant que les artistes sur scène. »

Le concert de Tony Watkins pendant Moscow Comic Convention - Sputnik France
Chachliks et femmes fortes: un rockeur irlandais raconte "sa" Russie
L'image stéréotypée du « pays des ours » peuplé de gens sévères qui boivent de la vodka est réduite en miettes : « C'est bien tout l'inverse, les gens que j'ai eu le plaisir de rencontrer sont souriants, attentionnés, marrants, intelligents, et ne tiennent pas du tout l'alcool! C'est un mythe total ça. »

Là-bas, le musicien a pu déguster le goulasch russe (soupe dont les ingrédients de base sont la viande et les légumes, ndlr) et a été d'ailleurs impressionné par la soupe froide okrochka (un mélange de salade avec du kvas, une boisson sucrée non-alcoolisée, de la moutarde, du raifort, de la crème fraîche et un peu de sel) :

« J'ai toujours bien mangé en Russie, parfois les plats sont surprenants, je me souviens d'une "soupe" froide, des légumes dans quelque chose qui ressemblait au Coca Cola… surprenant vraiment. »

Art vs politique

П/к Мирей Матьё в аэропорту Шереметьево - Sputnik France
Mireille Mathieu à Sputnik: il y a une très grande histoire d’amour entre la Russie et moi
Revenant sur le rapport musique-politique, le groupe a une position solide, espérant que la politique ne s'immisce pas dans l'art. Pourtant, le lien est évident entre les deux, reconnaît Seb : « La politique détermine le monde dans lequel on vit tous les jours, fatalement ça influence l'état d'esprit de l'artiste et les émotions qu'on souhaite faire passer à un instant T lorsqu'on crée. »

Pour OddZoo, la musique ouvre l'esprit et permet d'exprimer des sentiments plus difficiles à avouer avec des mots et n'a rien à voir avec la politique. En outre, Seb confie admirer les artistes engagés.

Eurovision

Alors que l'Eurovision approche, Seb n'en ressent aucune agitation : « L'Eurovision ? Je crois qu'on n'est pas du tout dans l'état d'esprit, je pense qu'aujourd'hui c'est le meilleur moyen de mettre fin à sa carrière artistique rapidement ! Qui regarde encore d'ailleurs? »

© Photo Travel and RollOddZoo
OddZoo - Sputnik France
OddZoo

Les attentats du Bataclan

Actuellement, le groupe travaille sur son premier album, mais ne peut se rappeler son premier EP qu'avec tristesse car il est sorti le jour des attentats du 13 novembre 2015 : « C'est choquant, totalement injuste et d'une débilité incroyable. Ça ne sert strictement à rien, et cela punit les mauvaises personnes », fustige Seb, soulevant le sujet des attentats.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала